Revenir en haut Aller en bas


Cheraz Fëanor
 :: Archives :: Archives RP :: Présentations

Invité

avatar
Invité
Dim 28 Mai - 21:24


Cheraz Fëanor
"Qui souffle sur le feu a des étincelles dans les yeux."

Personnage

Nom : Cheraz, sa mère lui disait toujours que c'était le nom d'un ange, que si R'hollor devait prendre épouse, il voudrait d'une femme portant un nom aussi noble et riche. Et quel meilleur choix de partenaire que la jeune Fëanor pour servir le Maître de Lumière? Dans l'ancien valyrien, ce nom signifiait «Esprit du feu», c'est donc tout destiné...

Sexe : C'est une toute petite fille, mais elle deviendra bien assez vite une femme, non?

Âge : Tout juste cinq ans, elle a encore plein de choses devant elle, mais tout de même déjà de nombreuses péripéties derrière!

Royaume : Elle vit présentement à Qohor, cité libre d'Essos, bien que ce soit Mantarys, dans la Valyrian Peninsula, qui l'a vu naître.

Titre/Ordre/Association : Elle est apprentie de la Tour des Sorciers.

Personnalité : Du haut de ses 5 ans, Cheraz a évidemment toujours un cœur d'enfant, elle s'émerveille pour les petites choses et s'amuse de bêtises. Elle rit beaucoup, est joviale et sa bonne humeur est contagieuse. Elle sait toutefois comment être sérieuse au bon moment et prend à cœur son apprentissage. Elle comprend, sans trop savoir pourquoi, qu'elle a un destin à accomplir, sa maman le lui a dit, alors elle s'efforce de devenir la meilleure élève de la Tour. Elle est passionnée de sa magie et y met toute son énergie, s'y épuisant parfois. Lorsqu'elle sera adulte, elle se dévouera littéralement corps et âme à R'hollor, n'ayant de place dans son cœur enflammé que pour son Maître de Lumière. Elle sera l'épée de feu qu'il brandira pour anéantir tous les hérétiques.

Physique : Quand on la regarde à côté de sa mère, on pourrait presque croire que Demelza l'a conçue toute seule! Elle est son portrait crashé, avec ses yeux verts éclatants et sa chevelure de feu. La seule nuance c'est que sa tignasse est un peu plus foncés et dégradée : les cheveux naissants sont plutôt auburn violacé, alors que les pointes tirent vers le rouge feu. Encore pleine de son jeune âge, les joues de la gamine sont toutes rebondies, plus arrondies encore avec sa coupe au carré. Ses lèvres épaisses forment des moues boudeuses adorables, et ses yeux semblent immenses au milieu de son visage d'enfant, toujours écarquillés de surprise devant tout, comme si elle découvrait la vie pour la première fois à chaque jour. Elle porte toujours des robes très colorées et éclatantes, adorant particulièrement les teintes chaudes, si bien qu'elle ressemble souvent à une boule de feu ambulante avec sa tignasse.

Crédit de l'avatar : Yuumei et tienganh123 ?

Pouvoirs : Cheraz a commencé à manipuler le feu très jeune, ce qui a attirer l'intérêt des Prêtres rouges sur sa personne et celle de sa mère. Elle avait mis le feu à ses doudous à de multiples reprises, si bien qu'elle ne dispose pas vraiment de souvenirs de sa petite enfance, tous en cendres! Elle ne s'en porte pas plus mal, n'ayant jamais vraiment été folles de jouets, préférant admirer sa mère pratiquer la magie. Présentement, son don de feu ne représente qu'un tout petit briquet, elle pourrait créer un feu de camp en allumant quelques feuilles sèches seulement, et l'entretenir ensuite normalement. Plus tard, elle pourra faire de grandes flammes, s'en servir comme armes à projeter, s'entourer d'un mur enflammé même.
Récemment, elle a aussi appris à déplacer des objets par la pensé. Sa télékinésie est toutefois extrêmement basique, elle n'arrive pas encore à soulever des objets plus lourd que ses couverts... Elle s'entraîne beaucoup avec des plumes, travaillant sa dextérité pour écrire sans toucher ni la plume ni l'encrier. Éventuellement, elle pourra soulever des charges plus lourdes, mais à peine plus que ce qu'elle serait de toute façon capable de porter de ses bras.

Relations : Demelza Fëanor est sa mère et le centre de son univers ♥

Histoire : La religion valyrienne a peu à peu disparu du cœur des valyriens au cours des décennies après le Fléau. Après tout, les Dieux semblaient les avoir abandonnés, le Valyrian Freehold était presque entièrement décimé, sauf trois cités, et les quelques survivants ont fuit ces terres maudites pour les cités libres ou la Slaver's Bay. Là-bas, ils ont adopté les croyances et coutumes de leur nouvelle cité, et les dieux de Valyria sont tombés dans l'oubli.

Même dans les trois cités toujours vivantes de la péninsule, Mantarys, Elyria et Tolos, les gens ne prient plus les multiples dieux de leurs ancêtres. Les Fëanor n'oublièrent toutefois jamais l'origine de leur nom, Esprit de Feu, ironiquement symbolique alors que c'était le feu lui-même qui avait détruit Valyria. Même si la grande cité de Mantarys sombrait dans la noirceur, obtenant une réputation sombre de ville d'assassins, d'empoisonneurs et de monstres, cette noble famille ne fuyait pas vers les cités libres. Depuis plusieurs générations réputés pour être d'excellents sorciers, les Fëanor s'acharnaient à apporter un peu de lumière aux Mantaris.

Ce n'est que tout récemment qu'ils ont levés les voiles, abandonnant leur cité à sa déchéance, le cœur un peu lourd. Cheraz n'était qu'un poupon alors, trop jeune pour avoir quelque souvenir que ce soit, et sa mère voulait la protéger contre la noirceur des décombres de l'empire Valyrien. Demelza voyagea donc dans les cités libres, proposant sa magie en services pour survivre, jusqu'à ce qu'elle soit approchée par des Prêtres Rouges, ventant les mérites de leur Maître de Lumière. Ces prêtres prétendaient que la petite Cheraz ferait une superbe serviteur de R'hollor, ayant déjà commencé à faire apparaître des petites flammes depuis le berceau, et comme sa mère était également une sorcière, les fanatiques du Maître de Lumière les endoctrinèrent toutes les deux. De toute façon, la mère de la gamine se cherchait aussi une raison de vivre, n'ayant jamais adhéré à une religion plus qu'une autre, car Mantarys n'en avait pas particulièrement depuis le Fléau.

La petite a donc passé ses premières années de vie un peu à la nomade, apprenant de sa mère et des autres Prêtres Rouges. De temps à autres, des enfants la rejoignirent, qu'elle n'avait jamais vu avant. Ceux-là n'étaient pas avec leurs parents, contrairement à elle, et pleuraient donc souvent et beaucoup. Cheraz ne comprenait pas, beaucoup trop jeune alors, qu'on enlevait ses compagnons et s'acharnait à leur remonter le moral en leur montrant tous ses petits trucs de magie et en faisant folies et cabrioles avec eux, jusqu'à leur redonner le sourire. Les plus vieux étaient difficiles à rassurer, mais les plus jeunes devinrent vite amis avec la flamboyante petite sorcière. Ils finirent toutefois tous par se serrer les coudes les uns les autres, s'habituant à cette nouvelle famille diversifiée, à leurs nouveaux «parents» représentés par les prêtres. Bientôt, on les installa dans une belle grande Tour toute neuve à Qohor. Évidemment, les enfants n’eurent pas conscience du renversement du pouvoir, ils étaient trop jeunes pour comprendre et ne constatèrent seulement avoir une nouvelle demeure luxueuse et un Dieu à prier. L'évangélisation était facile pour leurs jeunes esprits, et leur horaire d'entraînement magique devint si prenant qu'il n'y avait plus de pleurs, la nuit, de cris d'enfants réclamant leur maman : ils s'endormaient profondément sitôt la tête posée sur l'oreiller.


Joueur


Compte principal : Khanrell Targaryen (oui je sais, encore, ta gueule)


Khanrell T. Bolton

avatar
Lady de Dreadfort / Dragonnière / Princesse des Sept Royaumes
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 31 Mai - 14:37
J'ai terminé, manque l'approbation de mama @Demelza Fëanor !



Invité

avatar
Invité
Mer 31 Mai - 18:30
Tu l'as Smile Je finis ma présentation et je te rejoint sous peu en RP ! Wink

Daeyna Targaryen

avatar
Princesse des Sept Royaumes
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 31 Mai - 18:33
Présentation acceptée !
Amuse-toi bien petite terreur Wink !
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: