Revenir en haut Aller en bas


Forum de RP basé sur l'univers de l'oeuvre de George R.R. Martin A song of ice and fire et de sa série télévisée Game of Thrones.
 

Mer 8 Aoû - 17:26
Visite inattendue

- Hey, Uthor ! Pourquoi est-ce que tu prépares le cheval du Louveteau ?
- Tu n’es pas encore au courant ? Le Lord quitte Winterfell pour rencontrer la Karstark. Je crois qu’il prépare le soulèvement du Nord.

Alors que le second palefrenier se préparait à répondre son souffle fut coupé lorsqu’il entendit la voix de son seigneur évitant de peu de s’étouffer avec l’air inspiré.

- Uthor ?
- D’ici quelques minutes monseigneur, répondit l’homme tout en se hâtant de brosser la bête.

Naelvar s’en retourna dans le château et descendit dans la crypte où reposait toute son ascendance. L’ambiance ne donnait aucunement envie de s’y aventurer.  La crypte était un endroit sombre qui glaçait le sang de ceux qui la pénétraient. Jamais personne n’en était sorti le visage souriant, tous évoquaient la descente dans cette crypte comme une descente aux enfers, une expérience sensorielle que l’on désire ne plus jamais revivre.
Une torche à la main, Naelvar éclairait la crypte au fur et à mesure de sa lente avancée en direction de la tombe de ses parents. Là, il s’agenouilla après avoir éteint sa torche et imposa ses mains sur la tombe de Shae et Tohrren Stark.

- Père, mère, je vous jure de venger votre mort. Les loups égorgeront les dragons.

Après s'être rendu au chevet de la tombe de ces ancêtres le jeune seigneur se dirigea vers la cour afin d'aller y trouver sa monture qui l'attendait, si Uthor avait fini de le préparer.
Accompagner de moins d'une dizaine de garde, Naelvar Stark quitta Winterfell avant le lever du soleil en direction de la châtellenie de Karhold. Ainsi, le voyage dura plusieurs jours avant de pouvoir atteindre la demeure des Karstark. Le château était une bâtisse sombre et très impressionnante par sa hauteur. Contrairement à Winterfell qui avait été construit sur une plaine, la demeure des Karstark se situait sur deux promontoires séparés par un gouffre et unies dans les cieux par un pont de pierre. Cette réalisation architecturale était assez impressionnante et faisait son petit effet.

La petite horde se présenta alors devant la porte de la cité. Lord Stark qui se trouvait au milieu de ses gardes s’extirpa afin de se placer à l’avant du groupe comme le commandait le rang qu’il se devait de tenir.  Face à lui, une muraille assez imposante et en son centre une porte en bois comme tout château. En haut de la muraille deux tours de guets se distinguaient de l’ensemble. Dans celle de droite se trouvait un soldat qui ordonna aux hommes de Winterfell de faire halte.

- Vous là ! Que faites-vous là ? Et toi le gamin, t’es qui ?

La garde ne semblait pas avoir conscience de parler au chef de la maison Stark. Toutefois, impossible de lui en tenir rigueur dans la mesure où le jeune homme n’a quasiment jamais été vue ailleurs qu’à Winterfell. Par ailleurs, ce dernier n’a même pas annoncé préalablement son arrivée par un envoi de corbeau. La venue de lord Stark était donc une surprise.

- Je suis Naelvar Star, seigneur de Winterfell, seigneur suzerain du Nord et gouverneur du Nord. Je viens pour rencontrer votre maîtresse Azrith Karstark, Lady de Karhold.

Le regard du garde était aussi bien un mélange de surprise que de méfiance. Bien évidemment celui-ci se demandait ce qu’un Stark pouvait bien faire à Karhold d’autant plus que les deux maisons sont très rarement en bon terme. Néanmoins celui-ci accompli son devoir en chargeant un autre soldat de s’enquérir annoncer la présence de Lord Stark à Lady Azrith.


Codage par Libella sur Graphiorum
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
♔ Lord de Winterfell ♔ Lord Suzerain du North♔ Gouverneur du Nord
♔ Lord de Winterfell
♔ Lord Suzerain du North
♔ Gouverneur du Nord
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 9 Aoû - 1:58


Azrith Karstark
«Visite inattendue...»


Elle avait foutrement chaud en ce moment, mais sincèrement, s’entraîner au combat avait quelque chose de libérateur en soit et ces derniers temps il fallait avouer qu’elle en avait grand besoin. Son esprit était presque entièrement occuper par ses histoires avec quelques Maisons du Nord. Elle n’avait d’ailleurs toujours pas trouvé avec certitude qui avait bien pu organiser son kidnapping raté. Dans tous les cas, il était assuré que ce n’était pas une Maison pour qui la réussite était chose courante. Non seulement ils avaient échoué –peu importe pour quoi…-, mais en plus, ils étaient descendu bien bas. Étaient-ils si désespéré? Visiblement oui.

Quoi qu’il en soit, ses mots de tête étaient loin d’être terminé. Cela faisait à peine un an qu’elle était devenue Lady de Karhold et il fallait avouer qu’avec tous les soucis sur lesquels elle avait dû se pencher, notamment ne serait-ce que pour régler certains problèmes de son défunt père, elle peinait à répondre aux missives, gérer ses terres tout comme les conflits qui pouvaient y régner, s’assurer que l’armée, tout comme sa petite population ne manque de rien, remplir les réserves, se préparer pour un éventuel hiver –car certes, il arriverait bien lorsque personne ne s’y attendait, c’était obligé, question d’empirer les choses-, etc. Elle tenait le coup et il fallait avouer que cela l’avait un peu encouragée lorsque son maître d’arme lui avait avoué, impressionné, que Karhold ne c’était jamais aussi bien porté que depuis qu’elle l’avait pris en main. Cela n’était sans doute même pas chose aisé pour lui d’avouer une telle chose lui, qui avait tant aimé son père, tel un frère.

Ce fut un bon coup sur le flanc gauche qui la ramena à la réalité, tandis que son genou du côté opposé flancha sous le coup bien malgré elle. Sans se laisser abattre, la Lady leva son épée et frappa de son bras droit, ignorant le tiraillement au niveau de son omoplate qui depuis cette tentative d’enlèvement lui causait parfois quelques soucis lorsqu’elle s’entraînait. Devinant sa grimace qu’elle s’efforça de garder pour elle, le maître d’arme lui flanqua un coup de pied dans le poitrail où elle portait un simple plastron de cuir, pour voler sur le dos.

«Tu à la tête trop pleine, à quoi songe-tu encore?»

-À ton dos heurtant la terre…

Aussitôt dit, elle pivota son bassin et étendit sa jambe pour heurter les chevilles de son mentor afin de le faire basculer. Celui-ci flotta quelque secondes avant de s’écraser sur le sol non sans laissé échapper une forte expiration, suivit bien rapidement d’un juron.

Le duo rigolait, tous deux sur le sol tandis qu’un homme s’approcha rapidement vers eux, annonçant la présence du Lord de Winterfell derrière les remparts. Celui-ci était désireux de la rencontrer. Fronçant aussitôt les sourcils, Azrith se redressa et jeta un coup d’œil vers l’Ouest. Elle se contenta d’un leger signe de la main pour que son maître d’arme ne s’active tandis qu’elle rejoignait la Forteresse.


*************



Cela faisait environs trois heures depuis que Naelvar Stark ainsi que son groupuscule était arrivé aux portes de Karhold et pourtant, ils avaient dû se rendre à l’évidence qu’ils devraient bien attendre qu’on daigne les laissé entrer. Ainsi donc, les portes finirent par s’ouvrir afin de laisser le Stark pénétré dans les entrailles de Karhold. C’était sans doute un moment à écrire dans l’histoire du Nord… Dans tous les cas, c’était un groupe bien plus important d’homme qui les accueillit. L’un d’eux se contenta d’un simple signe de tête, invitant les invités à délester leur montures et de le suivre. Durant la courte marche les menant dans l’enceinte de la Forteresse, évidemment, les hommes de ces terres s’amusaient à laisser échapper quelques commentaires inaudibles, laissant cependant entendre leur rire gras, tandis qu’ils observaient ceux qu’ils considéraient pour la majorité comme des ennemis. Quelques personnes s’arrêtaient dans leur besogne en les voyant défiler devant eux et comme les loups, des vrais, ils suivaient l’ascension des étranger sur leur territoire…

Ils furent conduit dans la grande salle, là où plusieurs tables munies de grandes chaises de bois ce trouvaient et au bout se situait un trône, bien moins époustouflant que celui des Sept Couronne. La salle était presque bondée et une odeur délicieuse de nourriture flottait dans l’air. Évidemment, lorsque la petite faction entra, le silence plana et tous les regards –et pas très amical- se tournèrent vers celui-ci. Ils traversèrent une partie de la salle où les hommes de Naelvar furent invités à s’arrêter là. Un peu plus loin, sur une grande table se trouvait à son extrémité la Lady de Karhold. Elle n’était pas d’une élégance frappante, mais sommes toute, elle avait pris le temps de se purifier dans un bain suite à son entraînement et d’enfiler un vêtement un peu plus de circonstance, portant une robe qui ne scintillait pas de milles feu. C’était surtout pour tout ça qu’il était sans la moindre difficulté possible de noter la différence entre Azrith et les autres femmes dites de haut rang. Son corset qui lui servait d’avantage de plastron n’exposait pas à outrance sa poitrine, tandis qu’une cape de fourrure trônait sur ses épaules, ses cheveux légèrement remonté venaient couler radieusement sur l’une de ses épaules.

-Lord Stark… Qu’elle surprise. Vous savez, il n’est jamais bien de surprendre une femme de la sorte. J’espère cependant ne pas vous avoir trop fait attendre…

Elle ne se leva pas, se contentant d’hocher brièvement la tête en guise de salutation, tout en affichant un fin sourire qui se voulait peut-être un peu mesquin à la «tu aurais dû me prévenir, salaud», tandis que ses prunelles couleur forêt le détaillait. Non, elle ne reconnaissait pas le titre qu’il se revendiquait. Encore devait-il se compter chanceux qu’elle ait daigné ouvrir ses portes et non pas se laissé tenter à l’idée de lui planter une flèche droit au cœur de l’un de ses remparts, mais voyons… Elle n’était pas sauvage, non?

-Assoyez-vous, je vous prie… J’imagine que vous n’êtes pas ici dans l’unique but d’observé les murs de Karhold ou de savoir comment se passe nos récoltes… Vous avez faim?

Non, en effet. Il était assez évident qu’il venait pour discutailler et elle était bien curieuse du tournant que tout cela prenait. Il n’y avait qu’un seul sujet de pertinent dans le Nord et c’était sa situation en elle-même qui devait assurément être discuté et en le faisant, ils allaient manger parce-que c’était l’heure et qu’elle avait la dalle suite à son entraînement, de toute façon et rien au monde ne la séparerait de son repas, pas même le Stark. La Lady de Karhold jeta un bref coup d’œil vers la salle et pris son verre de vin pour en prendre une gorgée. Aussitôt, les murmures recommencèrent dans la salle, bien que plusieurs regards restent tout de même fixes sur le duo.

Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Admin
♔ Lady de Karhold
♔ Zoman


«Our helmets shine in the sun as we near their wall of shields»
«Il ne s'agit pas d'être à l'avant lorsqu'on est un Dirigeant. Cela signifie souvent d'être derrière.»
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 9 Aoû - 15:03
Visite inattendue


Trois heures ! C’est le temps que Lord Stark a passé dehors, dans le froid, à attendre désespérément que les portes s’ouvrent. Le jeune seigneur ne se senti pas le bienvenu et pouvait cette fois-ci palper l’ambiance électrique qui règne actuellement dans le Nord. Âgé de seulement 17 ans, il sait que son statut est convoité par les autres maisons de la région. Pourtant, voilà un an que celui-ci a succédé à son père et toujours aucun mouvement des autres maisons. Que pouvaient-ils bien attendre ? Les maisons épient chaque action du jeune Lord dans l’attente d’un faux pas mais ce dernier ne compte pas leur tendre la perche.
Laisser trois heures le lord suzerain du Nord patienter dans le froid ne laissait planer aucun doute sur le caractère de lady Karstark d’autant plus que Karhold et Winterfell ont toujours été des châtellenies concurrentes. Rien de nouveau sous le soleil. Cependant, le jeune seigneur n’avait à aucun moment imaginé que l’on pouvait le traiter ainsi. Il avait encore dans son esprit le charisme de son père qui imposait sa volonté aux autres maisons. Du moins c’est ce qu’imaginait le jeune garçon à l’époque. Aujourd’hui tout sembler s’être renversé dans l’esprit du Louveteau face à cette porte qui ne semble daigner s’ouvrir. Cette situation venait de lui faire comprendre que le charisme de son père n’était pas aussi naturel qu’il avait pu le penser. Lui aussi, Tohrren Stark, avait hérité du Nord très jeune. Ainsi, il ne faisait aucun doute qu’il avait dû s’imposer peu à peu et que ce charisme que Naelvar admirait temps avait été le fruit d’un long travail. Mais ce dont le Lord Louveteau était certain c’est qu’en politique il était important de faire preuve de diplomatie et de ruse si l’on voulait s’imposer. Deux armes qui faisaient évidemment partie de son plan.
Les hommes de la petite troupe avaient quitté leurs selles pour s’installer au sol contraint d’attendre que Lady Karstark veuille bien ouvrir la porte à son lord suzerain. Une situation des plus comiques. Quant à Nae, il semble perdu dans ses pensés, et alors que ses compagnons se sont vêtus de manière à supporter le froid ce dernier semble plus paisible que jamais. Cependant, le son des pats qui frottent contre le bois éveillèrent les sens de la troupe et alors qu’il se levèrent ils purent enfin constater que Lady Karstark était disposé à les recevoir.

- Il était temps
, s’exclama un des gardes

Le seigneur de Winterfell détourna son regard en direction de celui qui venait d’ouvrir sa bouche et lui fit comprendre qu’il était préférable pour lui de se taire. En effet, il n’était pas concevable de faire échouer cette rencontre par de simples mots qui n’auraient dû sortir.
Après avoir laissés leurs montures aux soins des palefreniers du château, les hommes de Winterfell suivirent la garde des lieux. Sur le chemin Lord Stark pouvait sentir à quelle point sa venue dans le château n’était pas vue d’un bon œil. Quelques sons imperceptibles et quelques rires s’échappaient des hommes qui assistaient au passage de Stark. Fort heureusement pour lui la marche fut très courte et ils atteignirent rapidement la salle où gît le trône des Karstark.
La salle était, au grand étonnement du jeune Lord, assez agréable à la vue. Certains murs de pierre étaient recouverts de quelques tapisseries à la gloire de la maison maîtresse des lieux. Sur le sol était aligné des tables de bois disposé pour accueillir un repas. Toutefois, la petite horde n’eu guère le temps de contempler un peu plus la salle puisque le calme fut très rapidement troublé par les paroles de la maîtresse des lieux, Lady Azrith Karstark de Karhold.

-Lord Stark… Qu’elle surprise. Vous savez, il n’est jamais bien de surprendre une femme de la sorte. J’espère cependant ne pas vous avoir trop fait attendre…


L’accueil fut tout aussi chaleur dans la salle que lorsque Naelvar se trouvait en dehors des murs du château. La pointe d’ironie présent dans le discours de Lady Azrith ne faisait qu’accentuer chez les voyageurs la sensation qu’ils n’étaient pas les bienvenues. Sans oublier que la jeune Dame ne pris pas la peine d’accomplir son devoir en effectuer une révérence et se contenta d’un simple geste de la tête. Toutefois, Naelvar ne se sentit pas pour autant offensé et s’attendait même à ce genre de réaction. Non rancunier celui-ci effectua une révérence en signe de respect.

- Madame, veuillez m’excuser si vous n’avez reçu aucun corbeau mais je tenais à ce que cette rencontre soit baignée dans le secret. Pour ce qui est de l’attente n’ayez crainte les Stark ont une peau de loup !

Suite à ces paroles, on pouvait voir dans le regard de Azrith que la réponse de Stark ne lui plaisa pas. Elle détourna alors la conversation.  

-Assoyez-vous, je vous prie… J’imagine que vous n’êtes pas ici dans l’unique but d’observé les murs de Karhold ou de savoir comment se passe nos récoltes… Vous avez faim?

En effet, ils avaient faim ! Après avoir traversé la moitié de la largeur du Nord et après avoir été retenu dans le froid durant trois heures, les ventres de ces hommes n’attendaient que l’heure du repas. Nae accepta l’invitation et attendit que la maîtresse de maison prenne place sur la table avant de faire de même. Le repas n’était pas très important mais il était suffisant pour contenter les hommes de Winterfell.

- En effet, vous avez raison je ne suis pas venu ici pour parler des récoltes mais de politique. Comment vont les choses par chez vous ?

Lord Stark n’avait pas l’intension de discuter de ces plans devant toutes une assemblée. Il préférait attendre que ces hommes se soient assez remplis la pense avant de les congédier. Depuis l’assassinat de ses parents, Naelvar n’avait plus vraiment confiance. Chaque oreille pouvait transmettre un message entendu à d’autres oreilles et ainsi de suite. Il était hors de question pour le jeune seigneur d’informer les autres maisons de ses plans.
Toutefois, la discussion engagée par Stark n’en était pas moins intéressante pour lui. Il avait besoin de connaitre l’ambiance et la situation politique de Karhold avant de dévoiler véritablement ses ambitions. Cependant la tâche ne sera pas aussi facile, la langue de Karstark ne se dénouera pas aussi facilement face à un Stark.
Codage par Libella sur Graphiorum
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
♔ Lord de Winterfell ♔ Lord Suzerain du North♔ Gouverneur du Nord
♔ Lord de Winterfell
♔ Lord Suzerain du North
♔ Gouverneur du Nord
Revenir en haut Aller en bas
Lun 13 Aoû - 17:03


Azrith Karstark
«Visite inattendue...»


La révérence qu’il lui offrit n’était pas pour lui déplaire. En effet, elle ne s’attendait pas particulièrement à ce genre de petite attention venant du Stark, mais cela laissait transparaître quelque peu son caractère. Il était définitivement loin d’être son père, tout comme elle envers le siens. Néanmoins, elle serait très mal placer pour ne pas lui laissé la moindre chance. Elle ne pouvait pas se baser uniquement sur sa simple présence pour le juger. Cela était en soit une magnifique occasion de se faire sa propre idée sur Naelvar et sans doute –peut-être- étais-ce exactement pour cela qu’il était ici, mais dans le plus grand secret? Il titillait sa curiosité... Il devait bien vouloir tenter de regagner le Nord, mais en ce qui la concernait… Il était hors de question qu’elle ne plis genou devant lui. Pour le reste, elle était bien curieuse de voir ce qu’il était désireux de faire…

Tandis que les hommes du louveteau prenaient place, Azrith se contenta d’un bref signe de tête à ses hommes pour qu’ils continuent leur activité soit de manger pour l’heure. La majorité se détournèrent donc, tandis que quelques privilégié si l’ont peu dire ainsi, comme le maître d’arme et un conseiller s’installèrent à la table avec eux et commencèrent à manger à leur tours. La Lady releva son regard sapin vers Naevar tandis qu’il lui confirmait qu’il ne venait assurément pas ici pour parler du beau temps, mais n’allant pas directement droit au bout, cela la dérangea tout de même un peu. Bon, s’il était désireux de discutailler un peu de ce genre de chose, question de détendre un peu l’atmosphère…

-J’imagine qu’elles se portent mieux que pour Winterfell, mise à part la tentative de kidnapping laquelle j’ai essuyer il y a de cela quelques semaines…

Elle prit une gorgée de vin, observant les traits du jeune loup ainsi que sa réaction à ses propos. Après tout, bien qu’elle ait un doute sur la Maison qui avait osé et qu’elle investiguais déjà sur la chose, elle ne mettait de côté aucune Maison, mise à part sans doute les Bolton et ses deux alliés proches, la Maison Hornwood ainsi que Umber. Il était vrai qu’elle avait eu plusieurs offres de Maisons alléchée par l’idée de prendre Karhold et par là même Azrith comme épouse, mais tout ça n’était que dans le but unique de prétendre au fait qu’une femme ne pouvait être à la tête de quoi que ce soit, si ce n’était que dans l’entretien d’une famille et la Lady avait toujours eu des buts plus… Élaboré. Elle n’était pas né pour rester enfermé et obéir à qui ou quoi que ce soit. Cette tentative n’était là que pour prouver à quel point elle devait se méfier et… Tenir mordicus sur ses valeurs personnelles, que ses hommes partageaient. Elle avait une armée non négligeable, l’une des plus nombreuses de tous le Nord, sans compter ses Maisons alliés. Elle faisait peur, en fait. Elle était une épine de le pied de plusieurs, tout comme le contraire pour d’autre. L’un ne venait pas sans l’autre. Elle était consciente des dangers. Elle déposa sa coupe, la suivant du regard.

-Il était évident, de toute manière que de voir une femme à la tête d’une Maison serait mal vue pour certains. Je considère plutôt bien m’en tirer. Mise à part ce petit incident, Karhold n’a pas été aussi prospère depuis des décennies… Tout comme son armée et cela ne compte pas s’arrêter là…

Elle releva le regard en sa direction, plongeant ses prunelles dans le regard azurée de celui qui prétendait être son Souverain. Évidemment, elle ne comptait pas entrer dans les détails, pas plus que de parler de son petit séjour au Mur. Une pensée furtive glissa en direction de Sullivan et elle dû se faire violence pour la chasser de nouveau. Elle pensait un peu trop au jeune bâtard depuis sa mésaventure…

-Et vous? Pas de tentative d’assassinat à votre égard pour le moment?

Elle se fit jeter un regard noir par l’un de ses conseillers après que celui-ci ce soit presque étouffé avec son pilon de poulet. Il était vrai que cela lui avait glissé et c’était en toute franchise qu’elle avait demandé une telle chose, sans la moindre arrière pensé, sans chercher à le blesser ou quoi que ce soit. Elle avait bien entendu appris pour les drames qui avaient frappé la famille du Stark. Elle se racla un bref coup la gorge. C’était sans doute un sujet sensible qu’il valait mieux éviter pour l’heure.

-Je me demande surtout pourquoi certaines Maisons s’entêtent à rester divisée alors que le vrai grand problème pour l’heure reste le règne Targaryen et l’hiver qui pourrait s’en mêler sans prévenir. Sommes toutes, la Maison Karstark est prête à tout éventualités.

Elle espérait avoir bien choisi ses mots puisque sommes toutes, venant du point de vue de celui qui prétendait être le Souverain du Nord devait considérait cette division sous un autre angle qu’elle. Après tout, les Karstark étaient réputé pour être eux-mêmes divisé du reste du Nord, si l’on pouvait considéré que Naelvar avait la majorité de celui-ci… Ce qui n’avait pas été confirmé, depuis plusieurs années déjà et ce avant même qu’il ne prenne la suite de son défunt père. Évidemment. Ils se préparaient même bien plus férocement depuis la mort de son père qui lui avait d’autres objectifs en tête. Azrith, quant à elle, souhaitait par-dessus tout rendre sa Maison inébranlable et elle était sure la bonne voie. Elle c’était déjà assuré du soutiens des Maisons alliés, bien que quelques-unes c’étaient désisté après son refus de donner sa main. Elle se disait qu’ils changeraient bien vite d’idée, lorsque l’hiver, ou les Targaryen frapperaient à leurs portes… Il lui restait aussi à revoir certaines choses avec la Maison Bolton, mais celui-ci semblait bien occuper, avec sa nouvelle femme et ses propres desseins. Son alliance soudaine avec la Couronne, avait été mal perçue chez les Karstark.

-Avez-vous discuté avec la Maison Bolton? Celui-ci semble un peu… Absent aux histoires Nordiques depuis sa visible alliance avec les Sept Couronnes, non?

Peut-être pourrait-il lui donner un aperçu de ses pensées, pour l’heure? À quoi pensait-il? Avait-il ne serait-ce qu’un plan, ou en était-il seulement à l’étape du sondage? Le Nord avait-il officiellement perdu les Bolton? Cela pourrait être plus problématique pour elle, sans doute que pour les Stark en tant que tel. Dreadfort était, avec elle, l’une des plus grandes puissances du Nord. Elle ne considérait, il fallait l’avouer, même pas Winterfell comme l’une d’elle. Mise à part le titre, cette Maison n’avait rien de très impressionnant…

Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Admin
♔ Lady de Karhold
♔ Zoman


«Our helmets shine in the sun as we near their wall of shields»
«Il ne s'agit pas d'être à l'avant lorsqu'on est un Dirigeant. Cela signifie souvent d'être derrière.»
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sauter vers :
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dragons of Westeros : A Game of Thrones - Forum de RP :: Westeros :: North :: Karhold-