Revenir en haut Aller en bas


Forum de RP basé sur l'univers de l'oeuvre de George R.R. Martin A song of ice and fire et de sa série télévisée Game of Thrones.
 

Dim 13 Mai - 5:41

Elinor Tarly
"First in battle."

Personnage
Nom : Elinor Tarly, née Oakheart
Sexe : Féminin
Âge : 29 ans

Royaume : The Reach

Titre/Ordre/Association : Lady de Horn Hill

Personnalité : Toute sa vie on a répété à Elinor Oakheart, future dame Tarly, de se comporter comme une parfaite Lady. Une Lady doit être irréprochable, une Lady doit être polie, une Lady doit être distinguée.  Une Lady ne doit pas se comporter comme une hystérique et hurler de colère à tout va. Tant de leçons que sa Septa lui serinait durant son enfance, que sa mère lui répétait, lui montrait même au quotidien dans chacun de ses gestes.  Tant de leçons que la petite fille, puis l’adolescente, ont bien assimilé. Elle faisait ce qu’on attendait d’elle. Et encore aujourd’hui, même et surtout alors qu’elle est en deuil, elle reste irréprochable. Maîtresse de ses émotions.Calme et composée ; détachée presque ce que lui arrive. Maintenant qu’elle est seule, ou presque, à diriger la Maison Tarly, elle se doit d’apparaître forte, inébranlable. Sinon, elle le sait très bien, des ambitieux pourraient tenter de l’évincer en devenant le Lord Tarly, et cela elle s’y refuse. Vouloir assurer un avenir sûr à ses enfants, la prunelle de ses yeux, ne l’empêche pas d’être réaliste - et surtout pas désespérée. Très fière,  il n’est pas question pour elle de demander la charité - encore moins qu’on lui vienne en aide.  Sans doute est-ce une fierté mal placé, mais tant pis. Elle assume ce reste d’orgueil, l’un des derniers bastions qu’il lui reste.

On lui avait aussi fait comprendre qu’elle devait être obéissante - mais ce précepte, elle ne le suit plus.  Elle a obéi à sa famille en épousant le fils cadet du lord Tarly, et elle a bien vu ce que ça a donné, à savoir rien de très bon. Elle a essayé pourtant de faire en sorte que leur union tienne, mais cela n’a pas suffi  ; elle sait très bien que ce mariage a été un fiasco total. Peut-être est-ce partiellement de sa faute. Mais aurait-elle du supporter voir son mari privilégier son fils de façon aussi visible ? Etait-ce trop demander, de voir un semblant d’égalité entre eux? VIsiblement oui. Elle a assez donné et a décidé à présent de prendre sa vie en main, et surtout, ne plus se laisser marcher dessus, ni accepter des compromis absurdes.  Il n’est pas question non plus de se laisser humilier de quelque manière que ce soit pour cette femme de caractère.  Elle s’avère de plus assez rancunière ; elle ne peut pardonner une offense qu’on lui aurait faite. On ne peut néanmoins pas lui reprocher d’être impulsive. Habituellement, elle prend le temps de bien réfléchir, de peser le pour et le contre  de chaque action à réaliser. Sauf lorsqu’il s’agit de ses enfants. Si la moindre chose leur arrive, elle se transforme en mère louve protectrice.  Ses enfants sont tout ce qu’il lui reste, la seule raison pour laquelle elle a tenu pendant son mariage.

Ajoutons à tout cela une bonne dose de cynisme. Désabusée de tout, elle ne se fait plus guère d’illusions sur quoi que ce soit. Le mariage ? Elle en a vu une triste réalité. La fidélité à sa famille ? DIfficile de ne pas être mauvaise sur la question. Elle sait néanmoins faire la part des choses. Elle ne blâme pas le reste des Tarly pour le comportement du Lord Corwyn ; ce n’est pas de leur faute, enfin pas complètement, s’il s’agissait d’un imbécile.  En revanche, jusqu’à preuve du contraire, elle les considère comme pouvant lui nuire, et c’est valable aussi pour beaucoup de ses interlocuteurs. Si elle ne peut obtenir leur alliance, au moins une forme de neutralité reste appréciable.  Neutralité qu’elle conserve pour l’instant face aux Tyrell - pour protéger sa famille.

Physique : De taille moyenne, la Lady de Horn Hill possède une longue chevelure blonde qu’elle retient habituellement en un chignon plus ou moins compliqué. Ses yeux sont gris, de la couleur de l’acier et quand on croise son regard, on s’aperçoit qu’ils en ont aussi la dureté. Les dernières années l’ont terriblement endurcie ; elle n’est plus la jeune fille facilement impressionnable qu’elle était alors. On la voit rarement sourire désormais, et seulement avec ses enfants. Il est assez dur de l’impressionner -en apparence. Orage sur le point de se déclencher, elle cache ses sentiments derrière un masque impassible. Malheureusement pour elle, elle a une carnation très pâle et attrape facilement des coups de soleil, raison pour laquelle elle fait très attention à se protéger lorsqu’elle sort.
Ayant appris l’importance de donner une bonne image de soi, Elinor accorde un grand soin à ses tenues. Toujours très élégante - sans pour autant outrepasser son rang. Néanmoins ces derniers temps, elle privilégie les tenues noires en signe de deuil.

Crédit Avatar: Claire Danes - luchadora sur Echo des Plaines

Pouvoir: //

Relations : Valery Tyrell : Son lord suzerain, qu’elle respecte. A l’inverse de sa famille dont elle s’est singulièrement détachée, elle ne le considère pas spécialement comme  usurpant leur position de souverain. Maintenant que sa situation est instable cependant, elle espère s’en faire un allié. D’autant plus que feue la femme du Lord  était sa belle-soeur.

Histoire : Ma petite renarde. C’était ainsi que l’appelait sa mère en hommage à son caractère facétieux, et c’est un des souvenirs d’enfance qu’elle chérit le plus à ce jour. Elinor aime s’en rappeler dans les moments difficiles, en tirant de la force.  Mère avait de l’affection pour elle, sa dernière-née.  Elle avait pourtant une sœur aînée ainsi qu'un frère, mais pourtant elles avaient une forte complicité. Peut-être parce que c’était la dernière née. La petite dernière. Celle que l’on protège plus. La petite princesse de la maison Oakheart. Père aussi l’aimait, mais différemment.  Alester Oakheart était un homme de peu de mots, sévère et exigeant avec ses enfants. Il avait des difficultés à exprimer ce qu’il ressentait - mais il essayait. Il aimait sa femme, ses enfants à sa manière, un peu distante.

Mais pourtant Elinor considère avoir eu une enfance relativement heureuse. Elle n’avait aucun mal à assimiler les leçons qu’on lui dispensait - couture, broderie, musique, danse, elle se transformait en parfaite petite lady et faisait la fierté de ses parents. Pourtant, il y avait toujours une ombre au tableau. Ses parents l’aimaient mais restaient très traditionnels. On lui avait appris à gérer une maisonnée, chose qu’elle avait apprise sans difficulté. Un peu d’histoire et de géographie pour ne pas être trop inculte sur sa région. Mais elle aurait voulu plus. Elle ne voulait pas être juste une femme de. Elle aurait voulu, elle aussi, apprendre des choses habituellement réservées aux hommes, comme la chasse pratiquée autrement qu'avec un faucon. Mais Père ne démordait pas, lui demandant l’utilité de tout cela pour elle : à savoir, aucune. Elle se résigna - en apparence.

Heureusement qu’elle avait toujours son frère et sa soeur. Olyvar était la voix de la raison ;  Rosemonde un peu plus frivole. Elle, elle était entre les deux. Aventureuse, aimant à faire des plaisanteries mais raisonnable. Peu importaient les remontrances lorsqu’ils se faisaient attraper après un petit méfait - rien de méchant en réalité-, ils recommençaient toujours, en riant, profitant de leur enfance comme ils le pouvaient, faisant tourner la septa en bourrique à la première occasion. Elinor se posait parfois des questions, cependant, surtout à l’adolescence. Elle voyait Rosemonde être fiancée puis mariée, Olyvar se préparer à prendre la suite de son père, , et se demandait de quoi son avenir serait fait. Elle savait que Père, comme pour sa soeur, la fiancerait à un homme qu’il jugerait convenable. Mais de là à savoir qui.. Mais Westeros était grand et elle était encore bien jeune, se disait-elle.

L’année de ses seize ans fut celle des réponses. Ce jour-là, le Lord Tarly était venu rendre visite à son père pour elle ne se rappelle plus quelle raison, emmenant aussi son fils aîné Lyonel avec lui. Elle sourit au jeune homme, il lui sourit - et l’affaire fut réglée. Elle fut heureuse, au moins pour un temps :  ils avaient de l’affection l’un pour l’autre, ils correspondaient régulièrement, il était toujours charmant avec elle. C’était un véritable conte de fées, digne de ceux qu’elle lisait durant son enfance, et Elinor se surprenait à attendre le mariage avec impatience. Ses parents exultaient néanmoins. Avoir attiré l’attention d’une famille aussi noble que les Tarly, voilà une excellente chose !

Sauf que les choses ne se passent jamais comme prévu. Lyonel mourut au cours d’un accident de chasse l’année où le mariage aurait dû être prononcé, et par la coutume elle épousa son frère cadet, Corwyn. Il ne lui fallut pas longtemps pour voir que Corwyn était le parfait contraire de son aîné.  Il était plus froid, plus distant, se limitant aux considérations purement techniques. Exigeant au-delà du raisonnable aussi. Il semblait obsédé par l’idée d’avoir un fils d’elle - d’avoir l’héritier des Tarly. Si au départ la jeune femme était décidée à faire en sorte que leur union fonctionne au moins en apparence, elle fut nettement refroidie par l’indifférence que son mari montra à leur premier enfant, une fille qu’elle prénomma Alysanne en l’honneur de sa grand-mère qu’elle avait beaucoup aimé.  Une enfant gaie, charmante, affectueuse. Elle n’aimait pas voir son mari ignorer à ce point son enfant, et le lui signifia clairement. Ce ne fut que la première de la longue liste de leurs disputes.

La venue de leur deuxième enfant, Erena, n’arrangea guère les choses.  C’était une enfant plus calme et réfléchie, qui lui faisait penser à son frère ainé Olyvar. Pourtant ce n’était pas suffisant pour le Lord Tarly , qui lui reprocha à demi-mot d’avoir accouché d’une nouvelle fille.  S’en suivit une nouvelle période de froid et de mépris mutuel.  Pourtant Elinor essayait encore de faire de son mieux pour être digne de son titre de Lady de Horn Hill, et surtout de mettre fin aux rumeurs déplaisantes qu’elle entendait à son sujet.  Leur “essai” suivant se solda par une fausse couche, et la jeune femme se retrouvait à broder avec des mains tremblantes de rage. Etait-elle maudite ? Combien de temps allait-elle devoir encore endurer cette mascarade ? Combien de fois encore  allait-elle devoir s’imposer un mari froid et volage ? Et au bout de deux nouvelles années d’efforts, alors qu’elle commençait à ne plus y croire, elle eut enfin un fils.Un petit Florian.  Ce fut une des rares fois où elle vit son mari heureux, et presque attentionné, aussi bien envers elle qu’envers le nourrisson. Et comble du comble, lorsque leur fils tomba malade, on le vit à son chevet. Il ne fallait pas que quoi que ce soit arrive à l’héritier Tarly, voyons.Elle n’aimait pas non plus voir une telle différence dans la façon dont il traitait sa progéniture, elle qui avait été habituée à être traitée avec au moins un semblant d’égalité.

Pourtant, elle vit quelque chose qui lui plut encore moins. Le lord Corwyn avait beau avoir une préférence marquée pour son fils, cela ne l’empêcha pas de concevoir envers lui de grandes exigences. Beaucoup trop pour un enfant si petit. C’était presque...comme s’il voulait l’empêcher d’être un enfant. Si exigeant alors qu’il n’avait que  trois ans.

Inutile de dire que ce fut la goutte d’eau qui fit déborder le vase, la raison pour laquelle elle lui tourna définitivement le dos, se bornant à des civilités ; et que sa mort un an plus tard, ne l’attrista pas particulièrement. Simple épouse du Lord Tarly auparavant, le voilà propulsée à la tête de sa maison qu’elle entend bien protéger. Quel que ce soit le prix.



Code : Ok Ashton ♪


Joueur
Nom :Alex.

Sexe : Toujours féminin
Âge : Toujours 25

Pays d'origine : France

À quel point connais-tu GOT : J’ai vu la série et lu une bonne partie des bouquins.

De quelle façon as-tu connu le forum : Ceci est un DC.

Un peu plus sur toi : Voir Alexander 8D
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
♔ Lady de Horn Hill
Revenir en haut Aller en bas
Dim 13 Mai - 9:45
Oooh, ma chère belle-soeur par alliance ! Vous n'avez qu'à savoir une chose, si soutient vous demander, soutien vous aurez ! Qui serais-je pour laisser une telle rose épineuse entre les pattes griffues d'imposteurs et d’opportunistes ?
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Admin
♔ Lord de Highgarden
♔ Lord Suzerain du Reach
♔ Main du Roi
Revenir en haut Aller en bas
Dim 13 Mai - 12:11
Je prend en considération que le fils sera donc le futur Lord de la Maison et que la position de dirigeante de la Maison de ton personnage n'est donc que temporaire.


Présentation acceptée !
Nous te souhaitons la bienvenue sur Dragons of Westeros !
Tu peux maintenant crée ton Journal de Bord, jeter un coup d'oeil et/ou faire une recherche de Rps & Liens pour toutes demande concernant ton personnages!
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Admin
♔ Lord de Ghost Hill
♔ Dragonnier Rebelle
♔ Bâtard Targaryen


Listen, smile, agree and then...
Do whatever you were gonna do anyway.
Change de ciel, tu changeras d'étoiles.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sauter vers :
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dragons of Westeros : A Game of Thrones - Forum de RP :: Avant de jouer :: La population :: Présentations approuvées-