Revenir en haut Aller en bas


Forum de RP basé sur l'univers de l'oeuvre de George R.R. Martin A song of ice and fire et de sa série télévisée Game of Thrones.
 

Mer 11 Avr - 20:42
Les festivités battaient leur plein. Les bonnes gens en profitaient pour s’amuser un maximum et assister, dans l’allégresse, à un tournoi de tir à l’arc des plus palpitants. Pour sa part, Alistair n’était présent en ces lieux que pour une seule et unique raison : le boulot. Certes, son travail – d’ordinaire – était de rester aux côtés de sa protégée, la princesse Daenya, mais étonnamment, cette fois, les ordres étaient tout autre. Il savait de source sûre que le souverain désirait s’entretenir avec sa cadette et ce dernier lui avait implicitement fait comprendre qu’il ne désirait en rien sa présence dans les jardins, lors de leur petite rencontre privée. Pourquoi? Pourquoi ce changement soudain d’attitude à son égard? N’était-il pas supposé veiller sur la jeune femme royale au coût de sa propre vie? Ou alors… le monarque avait-il deviné les pensées qui envahissaient davantage – jour après jour – l’esprit du jeune homme à l’égard même de la damoiselle qu’il devait préserver? Ou peut-être (du moins, l’espérait-il) représentait-il également une source de distraction aux yeux de la noble dame? Enfin, bien que son esprit fut rongé par la curiosité, Alistair allait éviter de poser la question, histoire de ne pas trop attirer l’attention du roi fou sur lui…

Tout ça pour dire que, ce jour-là, il se trouvait à arpenter les environs en tandem avec un autre soldat afin d’assurer la sécurité de tous et le bon déroulement de l’événement. Rien de bien palpitant, il devait bien l’admettre. Malgré les yeux doux que lui balançaient quelques jouvencelles attirées par son physique de dieu – rien de moins! –, Callahan ne pensait qu’à une seule et unique personne : Daenya. Il espérait que son entretien se déroulait comme prévu et crevait d’envie de savoir ce qu’il en retournait. Une question de mariage, peut-être? Après tout, il ne serait en rien surprenant d’apprendre que le monarque désirait vendre sa sœur au plus offrant comme il l’avait préalablement fait avec la jeune Khanrell… À cette pensée, le soldat royal contracta les muscles de sa mâchoire sous l’irritation flagrante que cette pensée lui procurait. Offrir une femme comme Daenya au plus riche dignitaire sans autre égard était franchement révoltant! Voilà qui témoignait encore davantage de l’état d’emprisonnement mondain dans lequel vivait celle qui – au fil du temps – devenait une excellente amie, voir même une confidente. Mais c’était quoi son problème, à ce foutu roi?! La princesse n’était pas une vulgaire monnaie d’échange! Et puis, elle méritait grandement mieux que de se faire vendre comme un grossier morceau de viande.

Tiens, cette fois, c’étaient ses poings qui se serraient sans qu’il ne s’en rende trop compte… Son collègue, à ses côtés, lui jeta un regard interrogateur et Ali comprit alors qu’il devait tirer une drôle de tronche. Erh… Il manquait cruellement de subtilité, il fallait croire. Dans un geste vif, il secoua la tête et esquissa un simple sourire en coin.

- C’est rien! Je viens de me rappeler que j’ai perdu un gros pactole aux jeux de hasards hier soir et ça me met foutrement en rogne! Je me suis fait plumer comme un poulet… Un véritable amateur! Tssssss… Mouais, je vais me concentrer sur mon boulot, t’inquiète… Levant une main, il effectua une mouvement rapide du poignet, comme s’il chassait une pensée quelconque. Il devait changer de sujet avant de paraître encore plus louche qu’il ne l’était déjà. Sinon, tu aurais du voir la meuf que je me suis tapé hier soir! Une véritable beauté, je t’assure! Une bouche de rêve, des courbes de fou et une poitrine de…

Son partenaire de travail le frappa sur l’épaule en riant, visiblement satisfait de retrouver le Alistair connu de tous. Il fallait croire qu’il n’avait pas envie de se coltiner les jérémiades de son comparse! Certes, Callahan était reconnu pour son attitude de tombeur… Mais en ce moment, il bluffait comme personne. Certes, il s’était rendu à une taverne, mais il avait passé la soirée seul à cuver son alcool comme un foutu ivrogne solitaire. Oh il avait initialement bien voulu faire signe à son pote Ashton… Mais il avait été taraudé par cette envie d’être un peu seul pour réfléchir. À quoi? À sa protégée, même s’il n’oserait jamais l’admettre de vive-voix. Pourquoi est-ce que l’idée même qu’elle se marie l’enrageait au point de lui donner envie de mordre quelqu’un? N’était-ce pas le destin de toute femme de la noblesse? Il le savait dès le départ, pas vrai? Après tout, on l’avait engagé pour garder un œil sur elle, mais aussi pour « l’espionner » selon le bon vouloir du monarque fou. Il SAVAIT qu’un jour la vie de Daenya allait être unie à un autre homme. Et pourtant… la jalousie le rongeait. OUI LA JALOUSIE, bon! Il avait du mal à se l’admettre à lui-même, alors il était très peu probable qu’il en parle à qui que ce soit, de toute façon! Alors, il avait fait la seule chose sensée qui lui était venue à l’esprit : boire l’alcool à même la bouteille toute la soirée pour réfléchir, mais pour oublier, également.

Il avait eu un mal de bloc ce matin. Mais comme il était habitué à se coltiner des cuites régulières, il avait apprit à fonctionner malgré le désagrément.

Revenant à la réalité, Alistair se racla la gorge en observant des servantes traverser le chemin d’un bon pas. Les deux hommes déambulaient à travers la cour intérieure du Red Keep, quand soudain, des cris affolés montèrent jusqu’à leurs oreilles. Qu’est-ce que…? Les sourcils froncés, le garde du corps de la princesse tourna la tête en direction des éclats de voix, de concert avec son compatriote. Mais… mais il se passait un truc là! D’autres soldat, tout autour d’eux, accouraient en direction des jardins et, d’instinct, Callahan fit de même. Sur son passage, les domestiques lui jetèrent des regards inquiets et, au loin, il vit le roi Aegon se faire escorter de force par des membres de sa garde rapprochée. Si quelque chose était arrivé au souverain Targaryen, il était à parier que… Non… Non non non non! Daenya!!

Son pas rapide se mua en course folle, ni plus ni moins. Son cœur battait la chamade et le sang battait ses tempes. Sans ménagement, il poussa toute âme qui osait se tenir sur sa route. Mais dégagez le passage, merde!! Dans son élan, Callahan renversa deux damoiselles épleurées de la cour ainsi qu’un gentilhomme qui échappa un plat d’argenterie. Au bout d’un moment, il joua du coude pour se frayer un chemin parmi la foule et une main s’abattit lourdement sur son épaule.

- Mais lâche-moi, triple idiot! Beugla-t-il à l’intention du soldat qui semblait vouloir le retenir. Je suis le garde du corps de la princesse! Laisse-moi passer, sinon je t’éclate la tronche!!

- Callahan, elle a besoin d’air et d’un médecin… croyez-moi vous…


Sans le moindre préambule, le guerrier royal abattit son poing directement sur le nez de son interlocuteur, le poussant à tituber vers l’arrière. Il avait le champ libre! Ni une, ni deux, il se fraya un chemin et s’arrêta soudainement. Son sang se glaça alors qu’il reconnut aisément la silhouette gracile de Daenya, étendue au sol, face contre terre. Un rassemblement de soldats et de domestiques s’affairaient autour d’elle, comme des abeilles tentant l’impossible pour venir en aide à leur reine. Un guérisseur accourut au chevet de la belle sous les yeux tétanisés du garde du corps… Que… que s’était-il passé?! Il… Il n’aurait jamais dû quitter ses côtés…

Un pas en direction de la princesse… Puis un deuxième… Il devait avoir le teint livide à l’idée que sa protégée soit en danger de mort. Chose sûre, il ne put jamais s’approcher d’elle, car déjà, un membre de la garde royale la soulevait, suivant les indications du médecin qui l’invitait avec hâte à se rendre aux appartements privés de la princesse…

************************

Les jours s’écoulaient lentement… Trop lentement. Heureusement, on ne lui avait en rien refusé l’accès aux appartements de sa protégée. Toutefois, il ne pouvait franchir les limites de la chambre de la belle, l’accès lui étant refusé au-delà de la lourde porte de bois qui lui barrait la route. Seuls quelques privilégiés y avaient accès, limitant ainsi le va-et-vient inutile qui pourrait déranger la jeune femme dans son processus de guérison. Ainsi, elle avait été empoisonnée… Qui avait osé faire une chose pareille?! S’il venait un jour à retrouver le coupable, ce dernier paierait son geste terriblement cher avant de perdre la vie dans d’atroces souffrances! La mâchoire raide comme du plomb, Ali se tenait au pas de la porte, les mains dans le dos et fixant un point devant lui. Il ruminait du noir depuis le jour funeste où la belle avait été empoisonnée lâchement. Il était sans pitié pour quiconque tentait de s’approcher d’elle. Tous devait passer devant lui et vider le contenu de leurs poches avant même de pouvoir espérer franchir cette foutue porte, y compris le médecin. Il veillait, jour et nuit, refusant de se faire remplacer par quiconque, tel un cabot veillant sur son maître avec vigilance.

La nuit était entamée depuis un bon moment maintenant. Il était quoi… 3 heures du matin? Il n’en savait rien. Ses yeux piquaient de fatigue, mais il s’entêtait à vouloir rester à son poste. Il devait se secouer à plusieurs reprises pour éviter de dormir debout, voir même se foutre des baffes à lui-même. Alors qu’il se sentait dangereusement tanguer, le soldat sursauta en entendant la porte s’ouvrir derrière lui. Instinctivement, il jeta un regard par-dessus son épaule et vit une servante sortir avec une bassine remplie d’eau ainsi que plusieurs serviettes visiblement utilisées.

- Elle est réveillée,
chuchota-t-elle à son intention. J’ai cru que vous aimeriez le savoir…

Le regard d’Alistair était pétillant de reconnaissance et il hocha la tête en guise de remerciement. Que les dieux soient loués!! Il avait l’impression qu’une tonne de briques venaient de tomber de ses épaules! La porte se referma, la servante s’éloigna et il prit une grande inspiration alors que la pression descendait enfin! Ali glissa une main sur sa nuque puis ferma les yeux un instant, remerciant le ciel d’avoir gracié sa protégée. C’est alors qu’une voix claire et faiblarde prononça son nom depuis la chambre. Callahan se raidit comme un arc et tendit l’oreille. Il jeta un regard autour, puis se retourna, posant sa main sur la poignée de bois poli. Dans un bref mouvement, il ouvrit la porte et jeta un regard à l’intérieur de la pièce plongée dans la noirceur de la nuit. Seules quelques chandelles brillaient ici et là, offrant à sa vue une lumière doucement tamisée. Alistair observa sa protégée et déglutit péniblement, masquant tant bien que mal l’émotion qui menaçait de le prendre d’assaut à tout moment. Il attendit que cette dernière l’invite à entrer, puis obtempéra, refermant la porte derrière lui.

- Je… Je suis heureux de voir que tu es réveillé… Souffla-t-il d’une voix presque chevrotante. Tu m’as fait une de ses peurs… Si tu savais.

Il s’avança de quelques pas, mais conserva tout de même une distance respectable entre lui et la jeune femme. Il se dandinait d’un pied à l’autre, se demandant clairement de quelle façon il pouvait réagir. Quel geste serait le plus approprié? Si ce n’était que de lui, il la serrerait dans ses bras sans la moindre vergogne… Si ça venait à se savoir…

- Je dis ça comme ça, mais tu me sembles bien pâle, rétorqua-t-il un peu nerveusement, esquissant malgré tout un sourire en coin. Même dans des moments comme celui-ci, il trouvait le moyen de lui balancer une boutade au passage! Comment te sens-tu? As-tu besoin que j’aille te chercher quelque chose?

Avait-elle la moindre idée à quel point il s’était fait du souci pour elle? Les cernes qui trônaient sous les yeux verdoyants du jeune homme pouvaient témoigner de ses nombreuses nuits blanches, mais ne représentaient en rien toute la profondeur de la peur qu’il avait ressentie…
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
♔ Soldat Targaryen
♔ Garde du corps de la Princesse Daeyna


Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sauter vers :
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dragons of Westeros : A Game of Thrones - Forum de RP :: Westeros :: Crownlands :: King's Landing-