Revenir en haut Aller en bas


Forum de RP basé sur l'univers de l'oeuvre de George R.R. Martin A song of ice and fire et de sa série télévisée Game of Thrones.
 

Alexander Baratheon - L'art de l'improbabilité [Fini]

 :: Avant de jouer :: La population :: Présentations approuvées Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Lun 9 Avr - 9:36

ALEXANDER BARATHEON.
"Tel un faon pris dans les ronces."

Personnage
Nom : Alexander Baratheon

Sexe : Masculin

Âge : 14 ans.

Royaume : Stormlands

Titre/Ordre/Association : Futur lord de Storm’s End et héritier des Stormlands

Personnalité : Si l’on devait décrire Alexander, on pourrait commencer par ce simple mot : réservé. Ce n’est pas un adolescent qui aime attirer particulièrement l’attention sur lui, au contraire. Depuis le temps, il aurait même tendance à associer les moments où l’on s’adresse à lui avec une éventuelle bêtise qu’il aurait faite. C’est pourquoi on ne l’entend pas beaucoup, jamais un mot plus haut que l’autre. C’est en effet quelqu’un d’un naturel assez calme. Il est assez rare de le voir s’énerver ; seulement lorsque son honneur ou celui de sa Maison sont atteints. Et là, l’agneau devient lion ; un âne bâté auquel il est impossible de faire changer d’avis ; un maître du sarcasme, côté de lui qu’il ne montre pas souvent, même s’il le pense.

Pourtant il ne sent bien qu’en petit comité, ou alors entouré de livres. C’est un véritable rat de bibliothèque ; il aime emmagasiner le plus de connaissances possible, parce qu’il a ce naturel un peu curieux aussi. Il s’intéresse à tous les sujets, ayant certes ses préférences mais ne voyant pas de hiérarchie de valeurs entre eux. Pas de différence entre le maniement des armes ou l’arithmétique, puisque les deux sont fort utiles. Il veut en effet être un lord compétent aussi bien en temps que paix qu’en temps de guerre, et juge qu’avoir un esprit avisé est tout aussi important que savoir manier une arme. La connaissance pouvant, à terme, en être une.

 Qu’importe le domaine, il cherche en  permanence à faire de son mieux. C’est là un des traits de caractère qu’il a hérités de son père. Lui aussi avait un naturel extrêmement perfectionniste. Peu importe ce qu’il faisait, il ne visait ni plus ni moins que l’excellence. C’était pour lui une question d’honneur ; il ne fallait pas faire honte à sa Maison. Alexander l’a pris au mot dès son plus jeune âge. Et encore plus maintenant. Il refuse que la moindre de ses actions puisse faire regretter son adoption au sein des Baratheon, déterminé à être irréprochable en pensées et en actes ; il cherche à être le plus honorable possible. On peut le voir comme étant un peu idéaliste voire naïf, et il l’assume. Il considère avoir juste ses valeurs.
Pourtant, il sait faire preuve d’une certaine forme de cynisme sur certains sujets. Que l’on ne s’y trompe pas, il est moins manipulable qu’il n’y paraît. Si on le pousse assez loin, il sait prendre la parole, argumenter, se défendre.  Mais il reste doux et  pacifiste dans l’âme. S’il n’y a pas besoin qu’il prenne trop la parole ou qu’il tienne tête à quelqu’un, cela lui va très bien. Ceci dit il sait observer - et c’est là que sa réserve lui est utile. Il se fait oublier, passe pour quelqu’un d’inoffensif, alors qu’en réalité il glane des informations utiles par la suite.
 
Toutefois, sa loyauté ne va qu’à un seul camp à la fois ; jouer à l’agent double, ce n’est pas pour lui, sa moralité le lui interdit. En l’occurrence, il ne trahira jamais son lord actuel. Car après tout, pourquoi trahir celui qui vous a offert une opportunité de vie meilleure ? Cela serait un non-sens et une marque d’ingratitude absolue ; là où justement, il n’est que reconnaissance envers le Lord Baratheon pour lui avoir offert un foyer.

Physique : On ne peut nier le sang Baratheon d’Alexander. Cela se voit comme le nez au milieu de la figure - et c’est là un des seuls avantages qu’il pense avoir dans sa situation actuelle. On remarque tout de suite sa haute taille, près d’un mètre soixante-quinze alors qu’il n’a que quatorze ans. Il est élancé, svelte, mais encore un peu dégingandé, comme la plupart des gens qui ont grandi très vite d’un coup.  Maladroit dans ce corps qu’il ne connaît plus vraiment, il se déplace avec précaution. Cependant, pas une once de graisse -ou si peu-, le jeune homme s’entraîne régulièrement au maniement des armes et cela paie. On remarque ensuite sa tignasse noire, très typique, qu’il porte courte. Et enfin, ses yeux bruns qu’il a hérités de sa mère à laquelle il ressemble beaucoup ; il n’a rien pris physiquement de son père.

Malheureusement pour lui, par contre, c’est un véritable livre ouvert. Son visage est extrêmement expressif et reflète parfaitement son état d’esprit. S’il est déçu ou au contraire énervé, cela se verra tout de suite. Il n’est néanmoins pas rare de le voir sourire fréquemment, de façon plus ou moins réservée. Cependant, il n’est pas très assuré et cela transparaît dans le moindre de ses gestes. Il a vite tendance à regarder le sol pour éviter de croiser le regard de son interlocuteur, conséquence de trop d’années où il n’avait qu’une seule impression - celle qu’il gênait. Aussi, paradoxalement il sait se faire tout petit pour se faire oublier. C’est qu’il ne fait pas beaucoup de bruit non plus, ni de vagues ; il déteste attirer l’attention sur lui.
  Enfin remarquons qu’en tant que noble, il s’habille toujours avec une certaine élégance. Il s’agit là qu’une question d’image de soi qu’il faut renvoyer - et désormais, il ne peut pas tellement se permettre d’apparaître vêtu de façon négligée comme le paysan du coin. Il y a un certain prestige à maintenir. Logique.


Crédit Avatar: Skandar Keynes

Pouvoir: Aucun. Celui de s’attirer des ennuis peut-être ?

Relations : -Myrrdin Baratheon. Son cousin ou son père adoptif, il ne sait pas trop comment le considérer. En tout cas il s’agit de son lord suzerain, c’est évident. Il ne le connaît que grâce à la lettre qu’il lui a envoyé, et il appréhende un peu leur rencontre. Il a peur de lui déplaire, peur de lui faire honte, peur d’être un fardeau pour lui.

-Orphée Storm. Celui que le Lord Baratheon a envoyé pour aller chercher l’adolescent dans le Val et le ramener à Storm’s End. L’Intendant lui en impose un peu, rendant Alexander encore plus mutique qu’à l’ordinaire. Pourtant, sa présence le rassure d’une certaine façon ; cela fait toujours une personne à laquelle se raccrocher en cas de pépin.


Histoire : D’autant qu’il se rappelle, Alexander a toujours aimé les montagnes. Hautes et protectrices, elles formaient son horizon. Où que se portait son regard, il voyait au loin les pics enneigés du Val. C’était un paradis protégé malgré le risque d’attaques de clans des montagnes ; c’était son univers, son immense terrain de jeu. C’était tout ce dont il avait besoin alors, et il en était satisfait. Il ne voulait pas plus, ni moins ; il voulait y passer sa vie, et cela lui aurait très bien convenu.

Il avait la chance d'avoir des parents aimants, même s'il savait que leur union avait quelque peu fait débat, grâce à plusieurs petits indices qu'il avait glané au fil des années. Mère était d'une maison noble bien supérieure à celle de Père, qui de surcroît n'était pas l'héritier du nom. Pire encore : Mère était une fière Baratheon, avec un caractère de feu qu'elle n'hésitait pas à manifester, et d'une obstination qu'il avait rarement vu chez une personne ; Père était beaucoup plus modéré, et tentait souvent de tempérer le côté explosif de sa femme, là où de son côté, elle parvenait souvent à le faire sortir de sa réserve. Le couple semblait s'équilibrer à bien des égards. De ce qu'Alexander savait, ils s'étaient plu immédiatement lorsqu'ils s'étaient rencontrés lors d'un tournoi. Le père de Mère avait refusé cependant, engendrant une colère terrible de la jeune femme. Elle avait fini, d'après ce qu'il avait cru comprendre, par n'en faire qu'à sa tête et épouser quand même l'élu de son cœur. Conséquence de tout ceci ; Alexander n'avait jamais connu sa famille maternelle, qui n'avait jamais semblé manifester le moindre intérêt à son égard - reniant Amarei Baratheon, tout simplement.

Mais celle-ci ne semblait pas éprouver tant de regrets que cela. Son union fonctionnait, et Alexander se rappelle fort bien à quel point ils étaient heureux tous les trois, lorsqu'ils passaient la soirée ensemble devant la cheminée, à lire paisiblement, à discuter, ou alors lorsque sa mère lui racontait des histoires...Père aussi lui racontait des histoires, mais des histoires de sa jeunesse, des histoires de tournois auxquels il avait participé ou assisté, des histoires sur les personnes qu'il avait pu rencontrer et qui avaient gagné une certaine importance par la suite. Ce genre de choses. C'était l'histoire de Westeros vécue en vrai, par les yeux de son père, et c'était formidable à entendre. Il avait l'impression d'en apprendre autant que par les leçons du mestre du château des parents de Père. Voire que parfois, cela complètait même ce qu'il apprenait. Rien ne valait la pratique, n'est-ce-pas ?

Son seul regret était qu'il n'avait pas de petit frère ou de petite soeur. Au cours de ses enfances, Mère semblait jouer de malchance, enchaînant les fausses couches. Ils avaient un chien de compagnie mais ce n'était pas pareil : Alexander avait sa monture, ses faucons, mais ce n'était pas pareil.  Il suivait des cours avec ses cousins et cousines mais ce n'était pas pareil non plus ; ce n'était pas pareil que d'avoir un frère ou une soeur, la personne dont il serait le plus proche. Il y avait toujours un décalage, un décalage qui faisait qu'il n'était jamais complètement heureux. Même lorsque le mestre ou ses professeurs de maniements des armes le complimentaient, il n'était pas heureux. Il songeait parfois qu'il aurait bien échangé un peu de dextérité contre un frère à protéger ; un peu d'intelligence contre une petite soeur à aimer. Mais il semblait destiné à être seul. Ses cousins le maintenaient discrètement mais poliment à l'écart, comme s'il n'était pas le bienvenu, ou pire, un bâtard. Il causait des soucis.

Impression qui se confirma lors de la mort de son père l'année de ses treize ans. Jusque là on l'avait laissé grandir relativement tranquille, mais commençait à se poser une question gênante. Que faire de lui ? se demandait-on au-dessus de sa tête alors qu'il était en deuil, prompt à pleurer dans les bras de sa mère ou lorsqu'il pensait que personne ne l'observait. Certains pensaient qu'on pourrait faire de lui un mestre vu son talent pour les études. D'autres étaient partisans de le faire devenir écuyer chez un quelconque chevalier du Val, pour qu'il devienne chevalier lui-même ; peut-être apporterait-il un peu d'honneur à la Maison. Voire d'autres, plus cyniques, qu'il prenne le noir - histoire de se débarrasser de lui. Il posait problème, mais personne ne lui demandait son avis sur la question.  Comme s'il ne comptait pas. Et ce sentiment s'accentua une fois de plus à la mort de Mère. Ses fausses couches l'avaient affaibli, son deuil aussi, et elle n'avait pas résisté à une autre maladie ; ou alors n'avait-elle plus l'envie de vivre en ayant perdu son mari. C'était des choses qui arrivaient, dit-on à l'adolescent. Peut-être, mais il se retrouvait désormais seul, avec une situation encore plus précaire et problématique.

Et pourtant tout fut arrangé par une lettre. Une lettre  de condoléances envoyée au lord Baratheon actuel pour lui signifier que sa tante était morte, laissant un orphelin. Après tout Amarei avait fait partie de la famille, malgré la distance qui s'était créée entre elle et ses parents. Les aînés de la famille paternelle du jeune homme ne savaient même pas ce que le Lord pensait d'elle, mais ma foi, les convenances restaient les convenances.

Cette lettre eut des conséquences plutôt inattendues. Puisque ce fut un représentant du lord, une troupe, et une nouvelle lettre à destination d'Alexander qui arrivèrent en réponse, ainsi qu'une proposition...Une proposition à laquelle il a toujours du mal à croire, et qui pouvait se résumer ainsi : puisque qu'Alexander était le seul mâle Baratheon encore en vie, le lord Myrrdin Baratheon lui proposait de l'adopter et de faire de lui son héritier par la même occasion. Autant dire que cela créa un certain remue-ménage, qui résolvait la situation de façon fort avantageuse pour tout le monde. Aussi, Alexander accepta.

Pas pour le plaisir de devenir le prochain Lord de Storm's End ceci dit. Les honneurs et la gloire l'intéressaient peu. Surtout vu la conjoncture actuelle.

Mais parce que pour une fois, il avait l'impression d'avoir trouvé sa place.



Code : Ok Ashton ♪

Joueur
Nom : Appelez-moi Alex, ça m’ira très bien !

Sexe : Féminin mon capitaine.

Âge :25

Pays d'origine : France

À quel point connais-tu GOT : J’ai vu la série et j’ai terminé la quatrième intégrale.

De quelle façon as-tu connu le forum : Myrrdin peut ou non m’avoir appâtée depuis des semaines…(ou des mois, me souffle-t on dans l’oreillette.)

Un peu plus sur toi : Fan de Pokémon, des jeux Zelda, d’anime, de Miyazaki et de Disney, je suis aussi une lectrice compulsive qui lit tout ce qui lui passe sous le nez. Ou qui essaye. Au grand désespoir de mon porte-monnaie.Sinon j’ai une dizaine d’années de rp derrière moi ; j'avoue avoir une petite préférence pour les forums rp fantasy...

Voir le profil de l'utilisateur
avatar
♔ Héritier des Stormlands
Revenir en haut Aller en bas
Lun 9 Avr - 11:10
Je te le redis ici, bienvenue parmi nous futur Lord suzerain. Smile
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
♔ Main droite & Intendant de Myrddin Baratheon


Revenir en haut Aller en bas
Lun 9 Avr - 11:32

Merci, Merci Kiss3

*s'incline*
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
♔ Héritier des Stormlands
Revenir en haut Aller en bas
Lun 9 Avr - 11:52
Bienvenue sur le forum officiellement mon cher cousin/fiston d'adoption <3 
J'approuve tout ce qui a été dit dans cette fiche <3
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
♔ Princesse ♔ Membre du Conseil de Sunspear  ♔ Danseuse
♔ Princesse
♔ Membre du Conseil de Sunspear
♔ Danseuse
Revenir en haut Aller en bas
Lun 9 Avr - 12:06
Merci Princesse qui est en réalité mon cousin  Stp2  Stp2
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
♔ Héritier des Stormlands
Revenir en haut Aller en bas
Lun 9 Avr - 14:59
Présentation acceptée !
Nous te souhaitons la bienvenue sur Dragons of Westeros !
Tu peux maintenant crée ton Journal de Bord, jeter un coup d'oeil et/ou faire une recherche de Rps & Liens pour toutes demande concernant ton personnages!
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Administratrice de DOW
♔ Dragonnier
♔ Bâtard Targaryen


Listen, smile, agree and then...
Do whatever you were gonna do anyway.
Change de ciel, tu changeras d'étoiles.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sauter vers :
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dragons of Westeros : A Game of Thrones - Forum de RP :: Avant de jouer :: La population :: Présentations approuvées-