Revenir en haut Aller en bas



 

Myrddin Baratheon, Lord suzerain des Stormlands (Terminée)

 :: Avant de jouer :: La population :: Présentations approuvées Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Mar 31 Oct - 19:40


Myrddin Baratheon
"Le problème avec les bouseux c’est qu’on peut pas trop les cramer, ça fait des histoires et après c’est pas mieux… MAIRON NON ! Pas manger !."

Personnage

Nom : Myrddin Baratheon

Sexe : Masculin

ge : 28 ans

Royaume : Westeros, Stormlands

Titre/Ordre/Association : Lord suzerain des Stormlands

Personnalité : Myrddin est quelqu’un ayant un sens du devoir très poussé, sa loyauté est entièrement acquise au roi comme celle de ses ancêtres et ce depuis des générations. C’est quelqu’un qui peut se révéller alègre et bon vivant, mais il faut chercher. Car ses sourires ne sont pas toujours bienveillant. Il n’a rien contre la bataille, au contraire cela l'électrise. Les vols avec son dragon aussi. Sur le champ de bataille il est la furie, la devise de sa maison ne ment pas.
Myrddin est quelqu’un qui ne supporte pas qu’on menace sa famille ou son roi.
Son orientation sexuelle ne lui pose pas plus de soucis que ça, il est assez fataliste là dessus, il essaie juste d’être discret et de faire en sorte que ses préférences ne causent pas de torts à sa maison.

Physique : La première chose qu’on dit de Myrddin Baratheon lorsqu’on le voit c’est qu’il est grand. Grand et imposant. Le jeune homme est en effet doté d’une stature impressionnante, toute en muscle et en grandeur, c’est qu’il faut bien ça pour porter son marteau de guerre tout aussi imposant que le reste de sa personne.
Myrddin possède la chevelure de jais des Baratheon auxquels se marient deux iris noirs aux milieux d’un visage régulier et charmant à la mâchoire carrée. Un visage qui a son charme mais qui ne semble s’éclairer et s’animer que pour peu de monde, Mairon,son dragon et Marian, sa fille, font partis des heureux élus.

Crédit de l'avatar :fan art de Melkor du Silmarillon de Tolkien

Pouvoirs :  J’ai un dragon. Comment ça ça vaut pas ?!

Relations :
Marian Baratheon: sa fille de trois ans, son bébé.

Kalil S. Martell: un bon camarade de l'Académie, Myrddin n'en est pas particulièrement proche mais ça ne le dérangerait pas de le recroiser un jour.

Histoire : Je suis né dans la famille Baratheon une belle matinée d’hivers. orageuse, une vraie tempête. Je suis né robuste, hurlant à plein poumons ma rage de vivre. Mon père était le précédent Lord Baratheon et ma mère une des filles du lord Errol. Une pauvre petite chose fragile, première épouse de mon père elle n’a vécut à ses côtés que le temps de me mettre au monde moi avant de mourir en couche deux ans plus tard. L’enfant qu’elle portait n’a pas survécu non plus. Mon père ne s’est pas remarié, peut-être avait-il une affection sincère et profonde envers son épouse, peut-être ne voulait-il simplement pas reprendre dans sa vie une femme. Nous n’en avons jamais parlé. J’ai grandi sans présence féminine et ça ne m’a pas particulièrement manqué. Mon père était un père aimant, bien que sévère. Il m’a appris la chasse et le maniement des armes. Déjà enfant j’aimais les armes lourdes, pas les épées mais les masses, les marteaux surtout.
J’ai vécu à Storm’s End jusqu’à mes sept ans, l’âge où j’ai rencontré mon dragon, mon frère d’âme: Mairon. Mairon mon beau Mairon,  nous sommes liés à vie. Dès que nos regard se sont croisés j’ai su que jamais rien ne pourrait nous séparer. Mairon était un dragonneau turbulent, plein de vie, joueur aux écailles oscillant entre l’or et l’écarlate. J’en ai pleuré lorsqu’il est venu dans mes bras pour me mordiller le nez après avoir posé son museau sur mon front, et pas de douleur, c’était juste un pincement, mais de joie d’avoir trouvé cette partie manquante en moi dont j’ignorais jusqu’alors l’existence. C’est un des plus beaux jours de ma vie. J’avais sept ans et j’allais quitter pour la première fois les Stormlands pour une durée indéterminée.
Je n’ai pas pleuré quand j’ai quitté mon père, ce n’était pas digne d’un homme. Je mourrais de peur mais j’avais Mairon, avec lui à mes côtés rien de mal ne pouvait m’arriver.
J’ai passé les huits années suivantes à l’Académie, mon maître était un brave homme et un excellent pédagogue. Presque un second père pour moi. Lui et sa soeur d’âme, Calypso ont veillés sans jamais faillir sur  notre formation.

Et c’est là que j’ai rencontré mon premier amour. Destan… Destan était un beau jeune homme d'à peu près mon âge. Issus d’une famille de la toute petite noblesse d’High Garden. Il est vite devenu mon meilleur ami, il l’a fallu du temps pour m’avouer ce que que je ressentais à son égard. Je n’ai jamais su si c’était réciproque. Destan a contracté la rougeole l’année de nos 13 ans, la maladie a été virulente. Le meastre n’a rien pu faire, une semaine plus tard il rendait l’âme. Je n’ai pas pleuré.
Deux ans plus tard je passais mon Serment de Sang et rentrait aux Stormlands avec Mairon.
Mon père avait vieilli, il me semblait s’être tassé sur lui même, ses traits taillés à la serpe était désormais comme fripés. Sa chevelure noire était désormais méchée de gris et de blanc. Mais il restait la stature fière et imposante de mes souvenirs. Il m’a pris dans ses bras après être resté un moment à me fixer. Cherchant dans mes traits ceux du petit garçon de sept ans qui était parti huit années auparavant. Les années suivantes nous on permit de nous retrouver et de m’apprendre à être le seigneur des Stormlands digne de ma lignée. Je me demande s’il savait le peu de temps qu’il nous était accordé…
Quatre ans après, alors que je rentrai d’une séance de vol avec Mairon alors que les orages menacaient, Mairon aime voler dangereusement. Je pense qu’il aimerait slalomer entre les éclairs et se jouer des vents furieux.
Mon père est venu me trouver, il semblait particulièrement lasse et m’a annoncé qu’il était temps que je me marie. Je n’étais pas particulièrement emballé à cette idée mais j’ai accepté. Avant la fin de l’année j’étais marié à une petite lady.

La fête et la cérémonie ont été assez supportables… Mais la nuit de noces…
S’il subsistait un doute suite  à mon amourette avec Destan et le fait que les charmes féminins n’ont aucun effet sur moi. Cette nuit a clairement explicité la chose. Ce fut un calvaire pour nous deux.
Peut-être plus pour la pauvrette qui se retrouvait marié à moi, alors que je n’avais aucune affection pour elle ni aucune attirance. Pauvre petite chose , si loin de chez elle.
Bénies soient les chambres séparées. Cependant il fallait que je donne un héritier aux Stormlands, déjà à l’époque la situation sentait dangereusement le roussis.
Au bout de trois mois de calvaire elle a finit par tomber enceinte, j’étais content de ne plus avoir à rendre de visite nocturne à ma dame je l’avoue. Au moins durant les neufs mois qui suivraient.
Mon père est mort peu de temps après qu’on lui ait annoncé, une mauvaise chute de cheval… Et comme un malheure n’arrive jamais seul mon épouse a fait une fausse couche.
Je me retrouvais jeune lord devant veiller sur une poudrière qui pouvait exploser à tout moment… Et la perte de mon futur héritier… Et la mort de père… Ce ne fut pas une période facile.
J’alternais entre mes obligations  nouvelles de lord suzerain et la cruelle nécessité que j’avais de voler dans les airs, bravant chaque jour un plus longtemps la menace des orages avec Mairon. Lorsque les tempêtes se succédaient sur plusieurs jours nous devenions tous deux intenables, irritables, mauvais, agressifs… Et dés qu’une éclaircie se manifestait nous nous jetions dans les cieux des heures durants. Nous enivrants du zéphyr et de l’air orageux des Stormlands.
Sinon je m'entrainais au maniement de mon marteau, que ce soit à terre comme au dos de Mairon.
Il a fallu trois années pour que mon épouse retombe enceinte. Et ce n’est que l’année de mon vingt-quatrième anniversaire pour qu’elle mette au monde notre enfant.
Je me souviens de mes allers et retours dans le couloir devant la chambre où se déroulait l’accouchement, de Mairon qui tentait de m’apaiser avec des images de vols afin de m’apaiser. Dehors la tempête battait son plein. Des heures que je me rongeais les sangs. Des heures que je tournais en rond, exaspérant même mon dragon. J’étais mort d’inquiétudes, angoissé. Cela durait depuis trop longtemps. Et j’avais peur pour l’enfant. Pour la mère aussi, juste beaucoup moins. Et puis enfin des cris retentirent. Ceux d’un bébé qui vient au monde. Je me suis tendu sur moi -même comme un ressort.
Le maestre est sorti avec l’enfant entortillé dans ses langes.

-C’est une belle petite fille,pleine de vie.

Une fille. Bordel à queue. Pas d’héritier juste une fille. Mécaniquement j’ai tendu les bras pour prendre l’enfant. Le maestre a paru un peu réticent avant de la poser dans mes bras doucement. J’ai posé mon regard sur cette déception. Et mon coeur a eu comme un raté.
Elle était si petite, minuscule. Elle avait déjà un épais duvet noir sur son tout petit crâne. J’ai continué de la regarder un moment avant de la remettre soigneusement aux mains du maestre.

-Mon seigneur ?

-Marian Baratheon vient tout juste de naître, assurez vous que la nouvelle se transmette bien.

-Bien messire.

Mon épouse était épuisée de cet accouchement éprouvant, je lui envoyais mes meilleurs vœux de rétablissement et me mis à passer de plus en plus de temps avec Marian. J’aurais dû m’en détourner et la laisser aux bons soins des nourrices mais je ne pouvais m’y résoudre. Mes pas finissaient toujours par me conduire à la nursery. Jour après jour je l’observait. De temps à autre je la prenais dans mes bras, la berçait un peu. En fait je le faisais à chaque fois. Ma dame mettait du temps à se remettre, et je doutais qu’elle s’en remette un jour entièrement.
Deux ans passèrent dans cette relative tranquillité. Marian grandissait à une vitesse folle et traînait de plus en plus dans mes pattes sans que je ne trouve rien à y redire. Je l’emmenait même voir Marion. Toujours prudemment en lui faisait bien comprendre qu’il était hors de question qu’il fasse le fou ou l’abruti alors que ma fille était là. Lorsqu’elle sera plus grande je pourrais peut-être la prendre sur le dos de Mairon pour un vol un jour. Sa mère elle était toujours alitée, pas en état de donner la vie ni de s’occuper de sa fille. Il faudrait du temps, beaucoup de temps.
J’avais vingt-six ans et je tenais de mon mieux les Stormlands et le foutu caractère de ses habitants. Je sentais bien à l’époque que quelque chose se tramait, mais au bout d’un moment la tension était devenu le quotidien et les Connington en profitait allègrement pour tendre leur perfide toile.
Tout se déclencha moins d’un an plus tard. Des révoltes paysannes sur tous les Stormlands. En plus des troupes de ces fils de putes de traîtres on avait des bouseux qui nous menait une véritable guérilla. Et les tuer ne faisait qu’envenimer les choses. La situation est inextricable. Des Maisons soutiennent officieusement les Conningtons c’est limpide mais je ne peux pas mener le combat sur tous les fronts surtout s’ils sont fantômes.
Tuer les ploucs n’amène que plus d’emmerdes, ne pas les tuer aussi.Mais à supposer que j'écrase cette rébellion dans le sang et les flammes, on crèvera tous de faim au prochain hivers…
Mon épouse a rendue ma Marian orpheline aujourd’hui. La guerre qui s'éternise a eu raison de ses dernières forces et de sa volonté de vivre. Je n’avais pas pensé que son mal pouvait être si profond… J’ai été négligeant une fois de plus. Officiellement c’est une maladie qui l’a emportée, et non une écharpe de soie nouée à une poutre se resserrant en un noeud coulant autour de son cou. Je ne tolère aucune autre version, Marian n’a pas à grandir avec ces immondes mensonges.
Et il est hors de question qu’elle grandisse dans un monde où cette pourriture de Connington subsistera.


Joueur

Nom : Ashana XD

Sexe : Féminin

ge : 18

Pays d'origine : Votre pays d'origine, facultatif.

À quel point connais-tu GOT : Juste pour le plaisir !

De quelle façon as-tu connu le forum : C’est un DC

Un peu plus sur toi : Un petit mot pour la fin? BOYAAH !


♔ Lord Suzerain des Stormlands
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Dim 5 Nov - 13:10
Un nouveau personnage! Wow1

Désolée pour le petit délais, mais j'attendais l'avis des autres sur quelques points!

Sinon, il y avait un seul détail que je voulais voir avec toi. À un moment, tu écrit:

Citation :
«Mon épouse était épuisée de cet accouchement éprouvant, je lui envoyais mes meilleurs voeux de rétablissement et me mis à passer de plus en plus de temps avec Arianne.»

Qui est Arianne? Est-ce Marian?

Alors j'attend cette petite modification et/ou précision dans ta présentation pour te validé Smile

Administratrice de DOW
♔ Dragonnier
♔ Patrouilleur
♔ Bâtard Targaryen
avatar
Voir le profil de l'utilisateur


Listen, smile, agree and then...
Do whatever you were gonna do anyway.
Change de ciel, tu changeras d'étoiles.
Revenir en haut Aller en bas
Dim 5 Nov - 13:22
Ah oui ! XD J'avais changer le prénom x) je corrige ça immédiatement ^w^
♔ Lord Suzerain des Stormlands
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Dim 5 Nov - 13:27
Haha c'est ce que je me disait Wink

Présentation acceptée !
Nous te souhaitons la bienvenue sur Dragons of Westeros ! En espérant que tu t'amuse bien avec ce nouveau personnage!
Administratrice de DOW
♔ Dragonnier
♔ Patrouilleur
♔ Bâtard Targaryen
avatar
Voir le profil de l'utilisateur


Listen, smile, agree and then...
Do whatever you were gonna do anyway.
Change de ciel, tu changeras d'étoiles.
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sauter vers :
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dragons of Westeros : A Game of Thrones - Forum de RP :: Avant de jouer :: La population :: Présentations approuvées-