Revenir en haut Aller en bas



 

Jeu 31 Aoû - 10:05
Dès leur retour fructueux des Iron Islands, Aaron et son père planifièrent la suite des événements. La Guerre allait bientôt faire rage dans Westeros, ils devaient se tenir prêt. Un conseil de Guerre se tint à Casterly Rock dans la foulée ou tous les Bannerets étaient présents. Lord Steffon leur intima l’ordre de commencer à rassembler vivres et hommes à leurs fiefs en vue des futures campagnes militaires. Après la fin de cette assistance et le départ des Seigneurs, père et fils discutèrent longuement de la situation.

Nous n’avons pas besoin de plus d’alliés que nous n’en avons actuellement. Ils s’attendent désormais à ce que nous rentrions en guerre contre les Targaryens dans les prochaines lunes, après ce qui s’est déroulé à la Capitale. Mais nous n’en ferons rien. En attendant, les autres Royaumes attentistes complotant contre le Roi vont être contraint d’accélérer leur préparation militaire, car ils pensent que la Guerre est plus proche que prévue. Ainsi, nous les forcerons à sortir de l’ombre. Et vu qu’ils ne pourront maintenir financièrement une armée dormante, contrairement à nous. Il leur sera impossible d’attendre indéfiniment que nous lancions les hostilités, avant de s’engager à leur tour en profitant que nous nous entredéchirions avec les Dragons. Et ils seront dans l’obligation d’attaquer les premiers s’ils ne veulent pas perdre le soutien de leurs troupes. Tout se passe exactement comme nous l’avions prévu et nous serons prêts le moment venu.

En effet. Affirma le jeune homme d’un ton satisfait.

Des nouvelles de l’ingénieur ?

Il doit me présenter le fruit de son travail aujourd’hui.

Bien.

Aaron se rendit quelques heures plus tard dans les sous-sols de la forteresse pour y retrouver l’ingénieur missionné il y avait de cela plusieurs lunes. L’homme l’attendait sagement dans la grande pièce assez sombre, partiellement illuminées par quelques torches. A ses côtés se trouvait une imposante structure, dissimulée sous une étoffe

Mon Seigneur. Dit l’homme poliment en s’inclinant.

Le Lion se mit en face de lui sans dire un mot, plongea son regard insensible dans le sien, puis tourna son attention sur l’objet caché.

Je vous écoute. Lança-t-il sèchement.

Beaucoup pensent à tort que les dragons sont invincibles. Ils peuvent être touchés et mourir. Et vous m’avez donné pour mission de mettre au point l’arme qui renversera les dragons. Mission que j’ai accomplie. Sous ce drap mon Seigneur, le fruit du travail des meilleurs forgerons des Westerlands.

Las de la vantardise et impatient de découvrir le résultat, le jeune homme lui stipula d’un signe du menton, de lui montrer son invention. L’homme s’exécuta et lui dévoila son œuvre.



Aaron resta impassible fasse à l’arme maintenant mis à nue, puis se mit à déambuler lentement autour, la scrutant de son regard dur, avant de prendre la parole d'un on perplexe. C’est une arbalète à tour, aussi appelé Scorpion par certain. J’ai pu découvrir cette magnifique arme sur le Mur ou les hommes de la Garde en possèdent un. C’est une arme très puissante certes, mais bien trop contraignante pour être utilisée efficacement contre des dragons. De plus, elle nécessite deux hommes au minimum pour être utilisée convenablement au vue de sa complexité technique rigide.

En effet Mon Seigneur, c’est d’ailleurs à partir de cette puissante arme que mes travaux ont débuté. Nous l’avons considérablement amélioré. Cette arbalète à tour là mon Seigneur, surpasse de loin techniquement celui que vous avez eu le plaisir d’observer.  Nous avons accentué ses points forts, et atténué ses points faibles, pour ne pas dire les retirer.

Continuez. Lança Aaron intrigué. Il avait bien évidement remarqué qu’elle était différente de celle du Mur et attendez la suite des détails.

Elle possède un double arc au lieu d’un seul, la rendant bien plus puissante et capable de projeter des traits plus conséquent sur de plus grande distance. Elle est plus robuste, plus légère, pivote à 360 degrés et jusqu’à 90 d’inclinaison. Le mécanisme de rechargement par treuillage a été modifié, le rendant ainsi d’une souplesse étonnante, permettant de tirer 4 traits à la minute. Si bien que désormais, un seul homme est nécessaire à son entier fonctionnement tant son maniement est facile et enfantin.  Nous avons également revu totalement sa construction afin de pouvoir la produire à grande échelle plus rapidement. Mais je crois qu’une démonstration vaut mieux qu’un long discours. Le savant pointa du doigt le crâne énorme d’un dragon, datant de la Conquête, retrouvé dans les plaines des Westerlands et conservé dans les sous-sols de Casterly Rock depuis. Aaron ne connaissait que trop bien cette chose qu’il venait souvent observait dans sa jeunesse. L’arbalète était positionnait en face de celui-ci. Allez-y mon Seigneur.

Aaron s’avança et prit place à l’extrémité du Scorpion. Il fixa le crâne situé à presque 200 pieds de lui, puis jeta un coup d’œil à l’ingénieur qui trépignait d’impatience, puis actionna l’arme.



Le carreau de la taille d’un adolescent, fut éjecté avec une telle violence que cela fit sursauter le Cinglant. Il termina sa course en venant perforer avec fracas le crâne de la défunte bête. Le carreau s’était enfoncé d’une telle profondeur, que la blessure occasionnée, tuerait l’animal sur le coup. Tout du moins en pleine tête et à défaut, le blesserait gravement dans toute autre partie du corps. Le jeune Lion rechargea l’arme sans effort en quelques secondes seulement, avec les deux manivelles semblable à des barres de navire, puis tira un second carreau. La deuxième flèche fit littéralement voler en éclat le crâne. Convaincu par le pouvoir destructrice de cette arme et satisfait de détenir enfin son arme anti-dragon, un rictus en coin franc se dessina sur le faciès du Lion. Mais il savait que pour être réellement efficace, il lui en fallait des centaines. Même un tireur confirmé, n’avait que peu de chance de toucher un dragon se mouvant dans les cieux. Il fallait décupler cette chance par le nombre, en tirant plusieurs traits simultanément afin de couvrir meilleure zone de tir.

Prodigieux n’est-ce pas ? Qu’en pensez-vous ? Interrogea l'homme qui ne cachait pas sa fierté.

J’en pense que j’en veux cinq le plus rapidement possible. Commencez la production immédiatement, que les forgerons travaillent jour et nuit s’il le faut. Je les veux mobile afin de pouvoir les déplacer sur le champ de bataille. Et je veux que vous formiez tous les arbalétriers à son maniement, tous sans exception, que si l’un d’entre eux venait à trépasser, qu’un autre puisse le remplacer sur le champ.

♔ Lord héritier de Casterly Rock
♔ Chevalier
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sauter vers :
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dragons of Westeros : A Game of Thrones - Forum de RP :: Westeros :: Westerlands :: Casterly Rock-