Revenir en haut Aller en bas


I am your Queen.
 :: Essos :: Slaver's Bay :: Meereen

Ecko V. Almeida

avatar
Reine de Meereen / Dragonnière
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 20 Aoû - 5:26

Ecko était en mission depuis quelques semaines, a cherche des œufs de Dragon pour les rapporter a l’académie qui en avait grandement besoin s’il voulait continuer à former des dragonniers. Mais chose certaine des œufs de dragon n’était pas chose facile à trouver, il n’en courait pas les rues des cités. C’est durant une des recherche que la jeune femme passa par-dessus ca ville de naissance. Il aurait été difficile d’oublier la grande Harpy sur le haut de la plus grande des pyramides de la ville. Cette harpy, visible a tous dans toute la ville, celle qui garde les maîtres de la cité. Ecko l’avait regardé plusieurs fois durant ces 9 ans de jeunesse passer dans la ville esclave la plus grande du continent, mais chose certaine pour elle, ce n’était pas parti de plaisir a regarder du dos de son dragon. Son vouloir de vengeance, elle pouvait le ressentir monté en elle. Mettre la harpy au sol ferai le plus grand bien a cette cité qui avait passer trop de temps a esclavage. Mais les conséquences de, ses actes pourrait lui apporter un bannissement de l’académie, ce qui la fit réfléchir à deux fois avant d’agir.

Ces vœux en voulaient qu’elle protège le roi si demandé, il fallait aussi qu’elle protéger tous les innocents ce que les esclaves de cette ville étaient, des innocents. Elle avait déjà été dans leur position et elle pourrait en témoigner. Si quelqu’un était venu la libérer quand elle était petite, elle lui en aurait donné sa vie. Ce n’étais pas parti de plaisir servir quelqu’un qui est impartial à ta vie ou a ta mort. Les esclaves étaient tous aussi innocent que les paysans du continent de Westeros.

Perdu dans le fil de, ces idées, la dragonnière n’avait pas remarquer qu’elle se trouvait maintenant par-dessus la dothraki sea. Elle envoya une image à Zane pour lui montrer ou elle voulait aller, et cette image n’était nul autre que la belle ville de Meereen. Elle lui expliqua aussi a travers, ces image qu’elle voulait y mettre à terre cette harpy gigantesque qui ne servait qu’a montré la puissance des maîtres sur leurs esclaves. Des grands changements allaient arriver sur la cité, et cela, comme une bombe. Ces maître de l’académie lui en voudrons peut-être, mais cela ne serai si grave, elle aura faite son devoir d’aider les plus démunies et s’il ne pouvait comprendre cela, alors il ne devrait pas se trouver en tête de Dragonstone.

Ecko n’en pouvait plus d’attendre d’arriver a coté de la gigantesque statue et de prendre la ville qui lui avait fait passer 9 ans d’esclavage et une pleine vie pour sa mère. C’est alors que Zane sortit d’un nuage et elle pu voir la statue au loin devant elle. Son cœur battait encore plus fort qu’avant, elle pouvait sentir tous les muscle de son corps ce tendre, et ses yeux était rivé droit pour ce bijou de plusieurs centaines d’années. Passant tous près Zane n’eu qu’a donner un gros et fort coup de queue qu’elle vu la Statue ce balancé et tombé sur le côté tous en déboulant la pyramide centrale de la ville. Elle pouvait voir tous les gens sortir de leur maison au pas de course pour voir ce qui causait tout ce bruit. Les maîtres de la ville ne savait plus où ce caché, les garde essayer de comprendre ce qui se passait, mais rien. Zane voulait en cercle par-dessus la ville et personne ne pourrait lui faire de mal. La ville était maintenant à la merci d’Ecko et de son dragon.

Elle envoya un message à son dragon de ce déposé devant l’entrée de la ville, ce qu’il fut sans perdre un instant, on pouvait y voir plusieurs gens qui s’y étaient déjà assemblé pour voir une des merveilles du monde, son dragon. Cela ne la fit broncher de son objectif d’aucune façon. Quand Zane fut posée à terre, elle y mit pied aussi. Depuis dix-sept longues années la dragonnière attendait ce moment. Debout, son plus cher ami derrière elle, elle attendit qu’un des maîtres le plus placé de la ville lui adresse parole.

-Vous ! Dit le viele homme en pointant la jeune fille de son index. Vous avez commis un acte irréparable en détruisant la harpy! Je vous condamne alors a… Un moment de silence fut, comme s’il cherchait, ces mots. La mort, finit-il sa phrase.

Ecko s’éclata de rire et lui dit en sa langue natale.


-Je ne suis pas ici pour vous enlever votre ville, mais pour y libérer les esclaves qyu y passe trop de temps. Je suis parti de cette ville, la nuit, il y a 17 ans avec un œuf de dragon pour me rendre sur l’autre continent. Aujourd’hui je suis ici pour libérer les esclaves de leur maître, si vous ne cédez pas, je n’aurai que d’autre choix que de la prendre par la force, la cité de Meereen est une grande cité qui avec les bons moyens pourrait y être une cité encore plus riche!

Elle pouvait voir les éclats de joie sur les visages des esclaves ce qui lui donna le courage nécessaire de continuer. Les ministres n’avaient pas l’air tous content. Il devait tous se demander comment quelqu’un pouvait venir dans leur cité et leur dire comment la gérer. Ce qui ajoutait à l’insulte fut qu’elle était une femme. Elle continua ;

-J’ai vécu assez longtemps avec les hommes de l’autre continent pour savoir qu’il y aura toujours de la place pour le changement, même si cela vous fait peur. Moi aussi, j’ai eux peur quand je suis parti d’ici, mais aujourd’hui j’y suis de retour pour vous montrer qu’il a du bons dans les changements que je veux apporter à cette cité. Vous avez 10 seconde pour faire votre choix, sans ca, je brûle la ville au complet et tous les habitants qu’il s’y trouve.

Ecko mit quelques seconde avant de commencer son décompte. Laissant le temps aux hommes de comprendre ce qui venait de se passer devant leurs yeux.

-10… 9… 8… 7…

Elle pouvait voir qu’il discutait ensemble pour les possibilités, mais ne pouvait comprendre et lire ce que leur lèvre disait. Elle n'oserait d’aucune façon ce rapproché d’eux pour le moment.

-6… 5… 4…

Elle voyait que le stress du décompte commençait à peser lourd sur leur conscience, plus que trois seconde pour faire un bon choix, le seul choix qui leur était dû de prendre. Ecko craignait pour la vie des habitants, ne sachant pas la tournure des évènements.

-3… 2… 1, Dit-elle.

Il prirent leur temps pour tournée la tête. Chose certaine, il avait fait leur choix. Bon, mauvais, elle ne tarderait pas à le savoir. Mais cette fois, se fit un plus jeune qui prit la parole. Le vielle homme avait l’aire chamboulée et incapable de prendre la parole, ce qui fit le grand bonheur de la jeune femme puisque les vieux n’avaient pas l’aire de vouloir changer tandis qu’un plus jeune comprendrait mieux c’est idée et c’est plans.

-Nous avons pris notre décision, dit-il. Les anciens ne comprennent pas que parfois le changement est bon. La ville se fait vielle et elle aurai besoin d’un nouvelle œil pour y voir claire, nous accepton votre offre.

La dragonnière l’écouta avec une oreille attentive, même si cela semblait prendre une éternité.

-Et puisque nous ne pouvons tuer votre… Il ne regardait plus Ecko, mais la créature imposante qu’était Zane derrière elle, votre dragon. Nous vous nommons Reine de la cité, a condition que cela vous convient.

Reine ? Mais loin de, ces intentions. Elle ne voulait d’aucune façon gouvernée une cité, mais si telle était le seul moyen de libérer les innocents elle ne pus autrement qu'accepter ce que le jeune ministre lui offris. Une vie de reine dans une cité riche, mais qu’elle classe.

-Oui, cela me convient, dit-elle d’un ton assuré.


Pour les prochains mois Ecko mis en place plusieurs petits changements sans trop pousser les anciens à de trop changements. Elle ne voulait pas non plus que le peuple se sente comme s’il, elle ne comprenait pas leur besoin. Elle commençait à s’y plaire dans cette ville et a la vie de reine. Les esclaves étaient maintenant des gens libres, elle avait créé plusieurs emplois a travers la ville telle que de boulanger, de pâtissière, des femmes de ‘ménage’, d’autre s’occupait de la construction et des réparations des monuments de la ville. Les navires arrivaient et partaient du port de Meereen pour des échanges avec d’autres. La vie tournait à son plein créé pour Meereen et la jeune femme en était fière.

L’académie lui en voudrait a mort, mais ce n’était qu’un détail d’Ecko allait devoir s’occupé a son retour sur Westeros. Zane avait l’air de bien s’y plaire dans la chaleur du Slaver’s Bay. Les plus agée commençait à voir le bon des changements de la jeune femme. Il restait encore beaucoup de travail, mais Ecko était fière. Elle devait maintenant terminer sa mission et trouver un œuf a rapporter à Dragonstone. Elle laissa la ville dans les mains de son plus jeune conseillé, il avait la même vision qu’Ecko sur les changements a apporté a la ville, et elle ne serai que parti quelque temps alors s’il continuait sur la bonne voie, elle reviendrait à une cité comme elle l’avait laissé.
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: