Revenir en haut Aller en bas



 

i'm coming for everythig they said I couldn't have.

 :: Avant de jouer :: La population :: Journaux de bord Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Dim 13 Aoû - 1:11
Ecko V. Almeida


   
I will destroy you in the most beautiful way possible and when I leave , you will finally understand, why storms are named after people.



   ___Je suis ce que je suiset certainement pas ce qui te chante, tu piges ?!
   
Ҩ Physique : Elle n’a pas le physique d’un soldat non plus, mais sais se battre à l’épée. Au contraire, elle utilise ca à son avantage. Son beau visage de poupée lui a permis plusieurs fois de ce sortir de situation embarrassante et avec le temps elle a apprit que ces beaux grands yeux bruns son un atout pour elle. Ecko les cheveux long et noir, quand il ne sont pas attaché, il lui descendre jusqu’au milieu du dos. Elle n’a pas le physique d’un soldat non plus, mais sais se battre à l’épée. Ecko n’est pas très grande mesurant seulement cinq pieds six pouces, elle se considère petite à coter des hommes de l’armée.
   Ҩ Caractère : Ecko est une femme rancunière. Elle dit de la vengeance qu'elle est meilleur servie froide. Elle peu attendre des années pour mettre un plan de vengeance à exécution. Elle est aussi une femme très ardue sur la perfection, et ne regrette jamais une décision, elle regrette seulement ceux qu’elle aurait dû prendre et a refusés. C’est une femme fort autant physiquement que mentalement, quand elle a une idée en tête rien ne peu lui sortir. Elle n’aime pas l’injustice, même qu’elle déteste l’injustice et n’a aucune peu de parler s’il en voie. Après sa mère et son dragon, personne n’a réussi a entré dans le Coeur d’Ecko. Elle est réserve avec ce qui lui est de plus cher.
   Ҩ Histoire : Chapitre 1-- Un enfant, ce qu’il y a de plus beau…
La mère d’Ecko n’avait pas la meilleure des professions dans Meereen, travaillant comme courtisane depuis un très jeune âge, elle arrivait à survivre. Elle avait été vendue en échange de quelques pièces d’or à un homme très fortuné de la ville. Encore toute jeune la mère d’Ecko fit le ménage de la maison, s'occuper des animaux et des tous les désir tortu de son acheteur. Elle ne passa pas trop de temps avec cette famille avant d’être vendu encore et encore et encore, passant par plusieurs hommes et femmes avant d’arrivée chez le maître ou ca vie changeant.

Il n’était pas le plus gentil des maître, mais il n’était pas le plus méchant non. Comme tous les autre l’abus psychologique et physique étais présent, mais beaucoup moins qu’avant. La mère d’Ecko commençait à prendre de l’âge, déjà rendu dans la quarantaine, elle remarqua qu’elle n’avait pas saigné depuis quelques lunes. Celle-ci commençait à s’inquiéter, avoir un enfant si tard dans la vie n’était pas une bonne idée, encore moins bonne quand elle se regarda elle-même ne voulant pas de cette vie pour cette enfant.

Plus le temps avançait, plus elle commençais à s’inquiéter de la vie de cet enfant. Son ventre commença à prendre forme et elle ne pus le cacher plus longtemps à son maître. Celui-ci était fou de rage, ne croyant pas qu’il était de lui, il la mi-dehors et lui dit de ne plus jamais revenir cogner à sa porte. Elle n’avait nul part ou aller et aucun autre maître n’aurai voulu d’elle et bientôt d’un bébé, elle fut laissée a elle-même. La mère se trouver un coin pour vivre et quêté les gens qui passaient. Elle arrivait parfois a volez quelque petit bout de pain ici et là pour manger. La vie était dure durant les quelque dernière semaine avant la naissance d’Ecko.

Un soir, les douleurs abdominales commencèrent, l'accouchement allait commencer. Coucher sur le lit de paille qu’elle avait fabriquer avec le temps, elle accoucha seule dans le noir avec comme seul bruit l’écho de ces hurlements de douleur. Elle avait aidé assez de maîtresses à accoucher qu’elle savait ce qu’elle devait faire après la sortie du bébé. Il n’était pas loin de minuit quand l’enfant décida enfin de se montrer le bout du nez. Avant de commencer a rêver elle devait couper le cordon obillical et nettoyer les narines, yeux et bouge de l’enfant, ce qu’elle fit comme un robot. Après avoir fait le tour et bien envelopper l’enfant dans des bouts de tissu pour pas qu’il est froid, elle prit le temps de bien regarder ce petit frêle et fragile. Ce soir la, elle se fit la promesse de donner une vie meilleure a cette enfant, la vie qu’elle aurai toujours voulu avoir avec de l’amour et du bonheur.

Fatiguer et épuisé la mère prit l’enfant dans, ces bras, la regarda dans les yeux et décida de la nommer Ecko avant de tomber dans un sommeil profond.

Chapitre 2 -- Une enfance de bonheur & d'amour
Quelque année après la naissance d’Ecko, un vieil homme prit sa mere dans sa demeure pour travailler. La femme de l”homme venait de décéder et celui-ci déjà d’un âge avancé ne pouvait plus s'occuper de lui-même. Même avec tout ce travaille la mère d’Ecko lui donna tout l’amour qu’un enfant aurait demandé. Elle lui montra comment être une bonne femme de maison, a faire le ménage, à s'occuper du veille homme.

Le veille homme n’était pas très gentils avec Ecko, quand la petit pleurait ou n’écoutait pas les coup de canne était proche. Sa mère la protégeant du mieux qu’elle pu recu souvent les coup de canne a ca place. Mais cela n'empêchait pas que quand mère et fille était seule la petite pouvait faire ce qu’elle voulait.

Les meilleurs souvenir de d’Écko de ce temps sont ceux d’aller au marché de Meereen une fois par semaine avec sa mère et voir toute les couleurs des fruit et légumes, tous les animaux et les poisson a vendres aux riches. Elle aimait aussi cuisiné avec sa maman.

Ecko grandit encore et encore dans la maison du vieille homme jusqu’au jour où celui-ci parti pour l’autre monde. Mere et enfant se retrouve encore sans le moindre sous. Mais cette fois il avait un toit sur leur tête. Le veille homme n’avait n’y famille, ni amis alors la maison aurait resté inhabité alors elles prit refuge dans la demeure. La vie commençait a prendre de meilleur couleurs pour le duo. elles prit plaisir a passer du temps ensemble a jouer, ce faire les cheveux, s'amuser quoi. Mais ce beau temps ne dura pas très longtemps.

Chapitre 3 -- Un œuf changeant tous
La vie commençais a être de plus en plus dure pour le duo, mais il utilisèrent un stratagème qui leur permettait de ce nourrir sans trop de probleme. La mère d’Ecko arpentait le marcher tous en distraient les marchands pour donner la chance a la petite de voler quelques fruits ici, quelques légumes-là.

Cette journée avait tellement particulièrement fructueuse pour les deux quand une bataille éclata en plein marché. Un petit voleur avait été pris a volez des poules. Ecko curieuse se rapprocha du circle former par les adultes quand une vielle dame l’arrêta dans ces pas.

-Voilà, jeune fille, c’est pour toi. Apporte-le chez-toi et ne le montre a personne.

La vielle dame lui remis un sac en toile et ce dirigeant vers la foule pour s’y perdre. Ecko était bouche bée a ce qui venait de se passer. Elle regarda au tour d’elle pour y voir la femme, mais elle était disparu. La jeune fille a ce moment agé de 8 ans n’avait que d’autre choix de partir pour chez elle et y attendre sa mère sagement.

Rendue à la demeure, la jeune fille y déposa le sac sur la table et sans la moindre gêne l’ouvris pour y découvrir un œuf. Un œuf plus gros que ceux qu’elle avait l’habitude de voir, il était aussi d’une couleur des plus étrange et avait des écailles qui le recouvraient. Jamais elle n’avait vu d’œuf de ce genre. Elle prit plusieurs minutes a le regarder, le tourner, l’observé sous tous ces angles. C’est alors qu’elle entendit la porte de la maison ouvrir, Ecko essaya de cacher l’œuf du mieux qu’elle pu de sa mère.

-Mais que cache tu Ecko.

Sa mère la connaissait beaucoup trop, elle ne put que sourire à ca mère avant de lui montrer l’œuf qui changeant sa vie a tous jamais. L’enfant prit le temps de tous expliquer ce qui s’était passer au marché, de la bagarre a la vielle dame jusqu’au moment ou elle arriva à la maison. Sa mère s’assit et l’écouta d’une oreille attentive.

-Ecko, l’œuf que tu tien est celui d'un dragon. Il y a fort longtemps un autre enfant de Meereen en avait trouver un, ils on apporter l’enfant et l’oeuf sur l’autre continent. Tu dois t’y rendre sans plus tardé.

Mère et fille prient chacun sac de toile avec des provisions. Ecko fit très attention d’y mettre l’œuf de dragon ou personne ne pourrait le voir et les deux partirent laissant derrière eux la vie a Meereen.

Chapitre 4 -- Un voyage sur l'autre continent
Le voyage allait être long et pénible. Il avait plusieurs jours de marche devant eux pour arriver à la ville de Bhorash. Arrêter dans la ville détruite de Bhorash les deux femmes se reposèrent quelques jours avant de reprendre leur chemin vers Mantarys. Notre Voyage vers Mantarys nous apporta plus au nord, il n’y avait rien à voir a Mantarys. Les femmes y rester que quelques jours le temps de se reposé et re-faire des force apres dix neuf jours de marche. Au levé du jour, le duo reprit leur longue marche vers Volantis, une marche qui prit plus de trente-deux jour.

Enfin arrivé à Volantis et presque plus de nourriture dans leur sac après 72 jours de marche, elle trouvère refuge pour quelques nuits le temps d'arpenter les marchés pour y trouver nourriture. Mère et fille utilise le même stragème qu’a Meereen pour ce nourir. Une distrait le vendeur et l’autre prend la nourriture. Après s’avoir rassasier et refait leur plein de nourriture pour le voyage jusqu’à la ville de Myr. Elles n’arrêtaient jamais longtemps dans les villes faute qu’il fallait apporter l’œuf à Dragonstone le rapidement possible.

Pour les trente-six jours, la ville de Myr n’avait rien de spécial, même s’il elle était considérer une cité libre, elle en n’était guère une avec des serviteurs manquer au fer. Après l’arrêt à Myr, le voyage les apporta vers Pentos. Pentos étant une cité riche et impitoyable, le duo mère/fille devait rester a couvert et ne pas se laisser voir par personne. Le voyage était presque terminé pour les deux femmes. Plus qu’une vingtaine de jours !

Le duo quitta Pentos pour se rendre dans la cité marchande de Tyrosh ou elle pourrait embarquer sur un navire direction Dragonstone. Mais cela ne se passa pas comme prévu. Rendue à Tyrosh après vingt jours de marche, personne ne voulait apporter la mère ni la fille à Dragonstone. Même les mercenaires voulait un prix ridicule pour traverser, mais la mère n’était pas a cours d’idée. Les deux passèrent une dernière nuit ensemble quand la mère d’Ecko décida de lui expliquer ce qui allais se passer.

- Ma Chère Ecko, mon voyage avec toi tire à sa fin, tu devrais finir le chemin seule ma très cher fille. Je vais rester derrière et être au service du capitaine qui t'apportera jusqu’à Dragonstone. Là-bas, tu devras trouver le chef de l’académie et lui montré ton cadeau.

Les larmes coulaient sur le visage de la jeune enfant. En perdant ca mère elle perdait tout ce qu’elle avait de plus cher. Ce soir la, Ecko pleura jusqu’à s’endormir dans les bras de ca mère.

Au matin, la mère guida l’enfant jusqu’au bateau qui allait l’apporter a Dragonstone, elle l’embrassa une dernière fois et lui fit signe d’embarquer. Quelques jours plus tard, le navire accosta à Dragonstone, l’enfant débarqua sans regarder en arrière au navire qui repris la mer.

Son long voyage était fini, elle était arrivé à destination ne lui restait plus qu’a trouver le chef dragonnier de l’académie.  

Chapitre 5 -- Dragonnier un jour, dragonnier toujours
Rendu à Dragonstone Ecko, ce rendu a l’académie et montra aux hommes debout devant la porte l’œuf de dragon. Tout de suite, il l’apporta à leur chef. Les premiers contactent verbale avec les hommes de Westeros n’ont pas été de tout repos pour Ecko. Elle ne comprenait pas leurs langues et eux ne comprenait pas la sienne. La communication entre les deux parti s’avéra plus difficile encore. Avec le temps Ecko appris à parler la langue de Westeros et à pouvoir communiquer avec, ces compères.

Quelques années, déjà, avaient passer et Ecko commençait à être impatiente que l’œuf qu’elle avais apporter sur Westeros éclos. Le mestre lui expliqua que le dragon sortira de l’œuf quand il décidera qu’elle sera prête à l’accueillir et que pour le moment elle devait continu à apprendre à écrire, lire et parler la langue des blancs.

Ecko était présente quand l’œuf d’or éclos. Ce fut le meilleur cadeau de fête pour un enfant de onze ans. Elle ne put rester qu’émerveiller aux couleurs que portait ce petit dragon. Il était d’une couleur différente de tous les autres sur l’île. Ses écailles étaient argentées jusqu’au vert/turquoise, il n’était pas le dragon le plus petit, mais n’était pas le plus gros non plus.

Ecko passa la plus grande partie de son temps avec ce petit dragon donc elle était si fière. Elle pouvait voir son caractère se former de plus en plus. Il était rebelle le petit Dragon, n’écoutant pas personne. À plusieurs reprise ce petit dragon avec d’étrange couleur a fouta le trouble sur Dragonstone. Ecko, lui sauva la peau a plusieurs reprise pour pas qu’il ce retrouve lui-même nourriture pour les autres dragons.

Ecko, maintenant adolescente voyait tous les autres dragonniers savoir fait marquée, mais son dragon n’avait rien fait encore. De plus, elle ne lui avait pas encore trouvé de nom à ce petit. Alors un soir, elle s’assit sur un roché a regarder la mer quand elle vu son petit dragon chéri s’amuser dans le ciel devant elle, elle commença à s’imaginer être là-haut sur son dos a volez avec lui quand tout d'un coup, il atterri devant elle lui fit signe de ca tête d’embarquer ce que la jeune ado fit sans poser plus de question. Le dragon n’était encore trop petit pour passer des heures a volez, mais ils s’amusèrent ensemble dans le ciel pour quelques minutes.

Quand les deux revienne à terre, le chef de l’académie et le mestre était prêt à la gronder quand le dragon bleu décida de ‘marquer’ la jeune Ecko devant leurs yeux.

- Zane sera son nom, Dit-elle aux deux adultes devant elle.

-Zane? Mais cela n’a aucun sens, répondit le mestre quelque peu embarasser de casser le reve de la jeune enfant.

-Dans mon pays Zane, veux dire cadeau des dieux et c’est ce qu’il est pour moi, un cadeau des dieux.

Les deux adultes ce regardèrent bouche bée a l’audace de l’adolecente de leur répondre ainsi. Mais si telle est son choix.

Pendant près de 10 ans, elle grandit à Dragonstone avec Zane. Tous deux étaient identiques dans leur caractère. Il n’aurait pas pu aller autrement. Avec le temps Zane grandi dans un beau et grand dragon aussi large que long mesurant près de six mètres. Ecko était toute petite debout à coter de lui. De plus en plus, souvent, il sortait patrouiller la mère autour de Dragonstone. Zane était devenu son meilleur ami. Parfois Ecko sortait la nuit de l’académie pour aller ce coucher avec son Dragon sur la plage, chose dangereuse pour la jeune femme, mais elle aimais mieux la compagnie de son dragon à celle des humains.

Vient le temps de la cérémonie du ‘serment du sang’ pour Ecko et Zane. Ecko prêta son serment comme elle avait tous le reste des Dragonnier le faire de protéger le roi jusqu’à ce mort s’en suivre.

Après près de 13 ans après son arrivée a Dragonstone, la jeune Ecko était une Dragonnière. Elle n’aurait jamais cru que sa vie lui aurait réservé tel cadeau. C’est le soir de ces vingt-deux ans que Ecko repensas a ca mère laisser à Tyrosh et a tout le mauvais traitement que celle-ci avait reçu aux cours de sa vie. La jeune femme fit la promesse ce soir-là de retrouver sa mère et de libérer tous les esclaves de Meereen. L’esclavage était chose du passé. Il y avait tellement de richesse dans le monde que l’esclavage ne devrait pas y exister.
Pour les deux prochaines années Ecko servies dans la garde royale du roi, après avoir servi ces deux ans elle demanda un audiance et demanda de quitter la garde royale, mais d’y revenir si le besoin ce fait savoir. Le même soir, Ecko allais dire c’est au revoir et parti pour son pays de naissance de l’autre coté de l’océan a dos de Zane.
   Ҩ Autres : ♥️


   
_i lovevery very much *accent pourriii*
   

Ézekiel Sekhivar : ♥️
Lien : ♥️
Lien : ♥️
Lien : ♥️
Lien : ♥️
Lien : ♥️
__i hateand don't ask why, pleeeeease !
   

Leith Velaryon : Ecko a subi beaucoup aux mains de Leith aux cours de, ces année à l’académie. Elle n'apprécie d’aucune façon cet homme et il l’apprécie encore moins, mais leur discussion finit toujours en parti de jambes en l’air. Ecko essaye de son mieux de rester loin de Leith.
Lien : ♥️
Lien : ♥️
Lien : ♥️
Lien : ♥️
Lien : ♥️

   ___Le petit plus de la finparce que c'est classe !
   
Ҩ Not all wonders are lost - Actif - WWW : Description du RP ♥️
Ҩ I am your Queen - Terminer - WWW : Ecko et Zane, font le tour d'Essos pour trouver des œuf de dragon. Mais a un moment elle passe par déçue la ville de Meereen ce qui ravive en elle un sentiment de vengeance, Mélanger encore ce sentiment et celui de faire son devoir elle attaque la Harpy géante sur la pyramide. Ensuite, le conseil lui donne le titre de Reine sur la cité. ♥️
Ҩ Home is not a place.. it's a feeling. - Actif - WWW : Description du RP ♥️
Ҩ RP - Actif/En cours/Terminer - WWW : Description du RP ♥️
Ҩ RP - Actif/En cours/Terminer - WWW : Description du RP ♥️



   
©️ lou' sur Epicode
♔ Reine
♔ Dragonnière
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sauter vers :
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dragons of Westeros : A Game of Thrones - Forum de RP :: Avant de jouer :: La population :: Journaux de bord-