Revenir en haut Aller en bas



 

Dimitri Ludwig Rouslan Manwoody, le Lord des pierres tombales

 :: Avant de jouer :: La population Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Lun 7 Aoû - 8:55


Dimitri Manwoody
"Les couronnes tombent et les pierres tombales se dressent."

Personnage

Nom : Dimitri Ludwig Rouslan Manwoody, mais tout le monde le nomme Dimitri, du moins, pour les intimes, peu ont la chance de l'appeler ainsi hors les politesses. C'est simple, si vous n'êtes pas son ami, il vous autorisera à l'appeler Ludwig ou Rouslan seulement, oui, Dimitri ne cache guère son opinion sur les autres, il n'en voit pas l'intérêt.

Sexe : C'est un homme, aucun doute là dessus, le Lord Frey pourra même vous le confirmer!

Âge :  Dimitri est sans aucun doute le plus jeune Lord en fonction, il a hérité de son titre à l'age de 7 ans, aujourd'hui, il a 20 ans et sa vie est suffisamment chargée pour qu'un écrivain en fasse un livre.

Royaume : Il règne au nord de Dorne, aucune armée terrestre ne peut traverser la frontière sans tomber sur lui et ses armées plus que conséquentes, étant la seule entrée terrestre du royaume.

Titre/Ordre/Association : C'est un Lord, un Lord fort jeune qui a besoin encore d'expérience, mais il s'est maintes fois montré compétent dans son domaine. Depuis peu, il a intégré la Tour des Sorciers d'Essos en tant qu'apprenti afin d'en apprendre un peu plus sur ses pouvoirs et leur fameux "Dieu de Lumière". Lord Manwoody porte bien des surnoms, les Lord des pierres tombales, l'héritier du Régicide de Bief, Coeur de Glace, le Fils de la Doyenne et de l'Etranger, et bien d'autres.

Personnalité : Le Lord Manwoody est un véritable génie pour son age. Tout petit déjà, il montrait des dispositions à devenir un Maester accompli, il n'a cependant trouvé aucun intérêt à rejoindre ce cercle d'élites, là est tout le problème de Dimitri. Il ne trouve aucun intérêt à tout! Que ce soit la guerre ou les mariages, même les plaisirs de la chair ne lui font ni chaud ni froid. C'est un homme froid et distant qui ne montre jamais ses sentiments, pas en public en tout cas. A quoi bon s'énerver sur quelqu'un qui vous a trahi alors que vous pouvez lui rendre la monnaie de sa pièce?

Oui, Dimitri voit au-delà des apparences, calculateur et se projetant sur le futur, il a toujours, ou presque, un coup d'avance sur son adversaire, et quand ce n'est pas le cas, ses connaissances lui permettent d'improviser, ce qui en fait un Lord fort doué pour la guerre sur papier et sur table. Oui, le Lord n'est pas un guerrier à l'épée mais à la plume, une grande faiblesse chez lui car il doit dépendre de personnes spécialisées dans la guerre pour palier cet inconvénient. Heureusement, la famille Manwoody est très solidaire et il sait qu'il peut compter sur les siens, bien qu'il ne montre pas ou peu son attachement pour eux.

Très curieux et assoiffé de savoir, il s'intéresse à tout, même la religion, et ne peut s'empêcher de lire encore et toujours au lieu de se préoccuper de problèmes tel que les tensions avec le roi. C'est simple, il s'en fiche, il ne voit aucun intérêt à faire la guerre. Pour virer un roi, il y a bien d'autres façons que de se taper dessus, les duels par exemple, et tant d'autres choses. Non, ce qui attise sa soif de connaissances est bien plus ordinaire, que ce soit l'histoire comme les maths, en passant par la magie. Bibliophile, il est rare de le voir déambuler dans les couloirs ou allez à une joute sans un livre dans les mains, il sait même lire tout en montant un cheval sans tomber! Cela ne fait qu'aggraver son isolement avec les autres mais personne n'en prend ombrage: le Lord des pierres tombales est fait ainsi et on s'y fait!

En plus de ça, Dimitri est un menteur invétéré, pour lui, contourner la vérité et cacher ses intentions sont faciles. On ne peut que remercier Isaac Frey et ses "jeux" qu'a enduré le Lord Manwoody durant plusieurs années. Bien que cela ne soit pas de la faute du Lord des Twins, son machiavélisme et sa fascination pour le morbide ont accentué ceux de Dimi, déjà très curieux de nature. Ainsi trouve t-on bien des choses dans les sous-sols de Kingsgrave, tel qu'un dragonnet enfermé dans un bocal rempli de formol -mais ça, personne ne le sait, heureusement. Doté d'une grande imagination et ayant été de nombreuses fois victime de complot contre sa personne, Dimitri ne se montre guère moins cruel que ses adversaires mais bien plus inventif et discret -qui irait dire qu'une attaque de faucon sur une personne est l'oeuvre du Lord?

Et lorsqu'on l'accuse? Il ne le nie pas. L'arrogance est l'un de ses défauts et il n'hésite pas à se moquer des autres comme il le fait avec les Maesters en portant des bagues forgées dans différents métaux pour montrer dans quels domaines il s'y connait. Mais il sait que les preuves accablantes n'existent pas, alors pourquoi se défendrait-il? Il est un homme de plume et de mots, pas de fer et de sang.

Dimitri a une faiblesse cependant, une importante faiblesse: il aime les animaux. Il ne l'avouera jamais, mais cela le comble de joie qu'on lui en offre un, surtout des chats, ces boules de poils monstrueuses et démoniaques! Pensez-y pour son anniversaire! Il a aussi peur du noir.

Physique : Dimitri ne ressemble à aucun autre de ses congénères, les Manwoody étant connus pour leurs cheveux clairs, celui-ci les a noir de jais. A se demander si sa mère était bien une Dayne et pas une Martell, les Dayne étant connus pour leurs crinières pales comme les Targaryen, dont ils sont probablement une branche secondaire comme les Blackfyre. Il a cependant hérité de ses yeux bleus glace et sa mère étant fidèle -ce qui est étonnant chez les familles dorniennes-, on ne peut dire que Dimitri est l'enfant d'un adultère. De petite taille, il n'en est pas moins ridicule face aux autres Lords, bien au contraire, c'est une tête pensante et fort intelligente, ce qui le grandit et lui donne la même prestance que ses voisins. Piètre guerrier car n'ayant qu'une piètre musculature malgré sa présence comparé aux chevaliers, et pour cause, il ne combat essentiellement qu'à la plume et par la voix, et au poignard quand la situation l'exige.

Bien qu'étant un vrai homme avec tout les attributs qu'il faut pour l'être, Dimitri est souvent confondu avec une femme. Pas parce que ses cheveux sont longs et bouclés, rendant sa tignasse difficile à dompter et coiffer, mais parce qu'il a une silhouette efféminée -il n'a pas de poitrine, je vous rassure. De longs et fins doigts, une peau douce, imberbe et de fines jambes, s'il mettait une robe, on aurait bien du mal à croire qui il est sans qu'il ne parle! Parler et pas chanter, car oui, Dimitri a une voix digne d'un enfant de choeur au grand Septuaire, pour son plus grand malheur, ce qui lui a valu le surnom de "Rossignol". Lorsqu'il parle cependant, c'est différent, le timbre grave sans être viril ou similaire à celle d'un quinquagénaire, on a bien du mal à croire qu'il peut chanter dans les aigus comme un soprano, un ténor si on emploie le terme pour les hommes.

Sa tenue vestimentaire est toujours simple, généralement dans des tons sombres ou gris, seuls ses costumes pour les grandes occasions sont colorés et richement chargés en bijoux et pierreries. Ce qui prouve que Dimitri est tout sauf modeste est les bijoux qu'il porte toujours sur lui et son masque à l'effigie de son blason. Il se sait intelligent, il se sait brillant et pour cela, il n'hésite pas à se moquer des autres, et ce tout en subtilité. Bien que jeune érudit et sachant qu'il a encore beaucoup à apprendre, il porte des bagues dans des métaux bien spécifiques comme le font les Maesters avec leurs colliers, bien sûr, il ne fait ça uniquement que pour se moquer d'eux, on ne maitrise jamais une science, même en consacrant toute sa vie à elle. Ainsi, il a sur la main droite, en plus de sa chevalière de Lord en forme de crâne en or sur son majeur, une bague en argent portant le "M" des Martell, montrant ainsi à tous son alliance avec la famille princière, sur son annulaire et une bague en bronze sur son auriculaire, une bague pouvant cacher du poison sous sa pierre. Sur son autre main, il porte des bagues sur le pouce jusqu'au petit doigt en divers métaux qui sont, dans l'ordre: en régule -un mélange de plomb et d'or-, en or, en acier valyrien -qu'il a eu bien du mal à trouver, mais comment font ces Maesters?-, en cuivre et enfin une en électrum. Chacune représente une science, comme les maillons des Maesters, quant à son masque qu'il se plait à porter pour faire ses entrées ou juste effrayer ses visiteurs, il l'a créé avec son ami le Lord Frey quand ils étaient petits. La face représente celle d'un crane, que dis-je? C'est LA face d'un crane! Séparée du reste de sa tête, elle a été fusionnée avec une couronne en or qui sert aussi d'attache pour retenir le masque sur son visage. Voyant que l'os s'effritait avec le temps, Dimitri l'a changé avec une face de crane sculptée dans de l'ivoire de façon très réaliste.

Dimitri a bien sûr des armes, des armes de lache, certes, mais que vaudrait un Lord sans armes? Pas grand chose! Autrefois, il avait deux dagues, une de facture classique acquis auprès des Frey dont il est leur pupille, un poignard simple et fort efficace pour une mort lente et douloureuse, et une dornienne qu'il a donné au Dothraki qui l'a suivi dans son voyage, un arme idéale pour égorger et facile à prendre en main, mais que serait un Lord sans une épée? Il n'aurait peut-être pas dû au vu du prix, mais Dimitri a acquis depuis peu une arme en acier valyrien purement essosienne avec une garde propre à lui -il ne peut s'empêcher de se démarquer des autres! Légère et solide, cela ne veut pas dire qu'il sait se battre cependant, il préfère lire que s'entrainer...

Crédit de l'avatar : Lancelot de Grandblue Fantasy.

Pouvoirs : Dimitri est un sorcier aux pouvoirs pour le moins surprenant, on ne le niera pas, bien de ses proches et lui-même auraient préféré qu'il sache controler un bête feu! Mais non, ses dons sont bien plus obscurs...

Tout d'abord, il peut rejeter le poison de son corps. Bien qu'étant bébé, son organisme ne faisait que le rejeter sans montrer de signes physiques, c'est à ses 4 ans que son pouvoir est devenu bien plus performant. A peine le poison détecté par son organisme qu'un combat intérieur prend place, pour faciliter le rejet, il lui faut boire beaucoup d'eau. Dans son for intérieur, Dimi a l'impression de voir un serpent noir et agressif qu'il lui faut faire partir avec sa magie, plus le poison est virulent et plus le combat -que l'on peut voir physiquement par le noircissement de ses veines- est éprouvant -vous pouvez donc imaginer ce qu'il ressent face au poison de l'étrangleur. Pour parvenir à un tel résultat, il lui faut cependant être conscient, bien que le combat aura toujours lieu, endormi ou assommé, ses défenses seront fortement diminués, ne les controlant qu'instinctivement et non de façon consciente. Une fois réussie, son corps rejette de la pire des façon: en régurgitant un liquide noir et poisseux, semblable à du goudron. L'odeur est digne de la Mort et son aspect peu ragoutant, c'est pourquoi, il préfère boire avant, afin que le poison soit dilué et donc plus facile à purger. Il ne peut en aucun cas identifier les poisons, uniquement le deviner à force de l'avoir combattu.

Ensuite, il peut controler son ombre. Ce pouvoir est totalement différent de l'autre car il n'est pas conscient de ce qu'il fait. Sous de fortes émotions comme la colère ou la peur, Dimitri peut être vu tomber en transe, les yeux grands ouverts et la pupille étrécie, tout son corps se raidit et il est possible de le voir trembler. Alors son ombre prend vie, mue par une seule volonté: obéir aux plus noirs désirs de son "maitre". Elle ne peut parler et ne semble pas capable de comprendre les gens, hormis Dimitri. Les blessures qu'il inflige aux ombres d'autrui sont visibles sur la chair, aussi, si l'ombre en poignarde une autre, l'individu sera fort surpris de voir une plaie béante s'ouvrir sur son ventre et son sang jaillir. Dimitri est témoin de la scène mais le "lien" qui se crée entre lui et son ombre pour la controler est si étrange et brutal émotionnellement parlant que Dimitri oublie systématiquement ce qui s'est passé pour les heures voir jours à venir. Il n'a jamais su décrire ce qu'il entendait ou voyait dans cette transe car cela est tout simplement indescriptible par la parole! Selon l'effort que fera son ombre, les effets sur lui seront plus importants (fatigue, migraine, saignement de nez, hallucinations, etc etc).

Il ne sait pas encore parler par la pensée ni détecter la magie chez les autres.

Relations :
Isaac Frey: Un jeune homme plein de ressources surnommé le Lord le plus sauvage de Westeros, avec lui, Dimitri en a appris beaucoup sur ses pouvoirs, on pourrait presque dire qu'ils sont un couple sadomaso tant leur complicité est étrange et peu enviable, pourtant, ces deux là s'entendent très bien. Isaac est le seul à le surnommer Dimi.

Famille Manwoody: Bien qu'en apparence froid et distant, Dimitri tient à sa famille, au point de leur donner plus qu'il ne peut. Ainsi les batards de son père se sont vus porter le nom de leur géniteur alors qu'ils ne lui avaient même pas demandé, il leur a même donné la possibilité de faire leur preuve en instaurant un Conseil de Lords, car oui, suite à son départ, il a fait de ses congénères, des Lords temporaires. La famille Manwoody est solidaire et aimante, comme presque toutes les autres familles de Dorne, et même sans Dimitri à leurs cotés, ils n'ont eu aucune intention de le supplanter. Seule sa famille ose le nommer Riri.

Sa cousine Dayne des Météores: Nés le même jour et à la même heure, on les surnomme pas "Jumeaux de Dorne" pour rien, tout les oppose et pourtant, ils sont très proches. Depuis son départ, il n'a que peu d'informations sur elle et si elle est bien devenue l'Epée du Matin comme elle l'espérait être.

Dothraki: Il ne connait pas son nom car l'adolescent ne le lui a jamais donné, fils de Khal, il a forcé le Lord à le prendre suite à un duel, lui apprenant sa langue et les moeurs Dothraki mais sans jamais lui donner son nom ni pourquoi il l'a suivi. Son titre était Khalakka Mel car on le soupçonnait d'être déloyal, ses cadets et ses ainés ayant tous péri par "accident". Ses objectifs restent obscurs mais on ne peut nier que sa relation avec le Lord soit aussi chaotique que son esprit.

Luka de Kingsgrave: Luka est un mercenaire qui a fait la bêtise de trop, bien que cela était contre de l'argent, tuer un paysan et se faire prendre n'est pas la chose la plus intelligente qu'il aurait pu faire. Mais Dimitri avait autre chose à faire comme organiser son départ, il en a fait donc son garde du corps. En 4 ans, une certaine confiance s'est formée entre eux et il se plait à taquiner le petit Lord.

Histoire :

Une naissance, un héritage et un frère


Spoiler:
 

Un complot, un Lord et une tentative d'assassinat


Spoiler:
 

La fin d'un complot, une guerre entre maisons,
l'extermination de la perdante


Spoiler:
 

Un grand pouvoir, de grandes responsabilités,
un départ vers l'autre continent


Spoiler:
 

Un voyage éprouvant, des courtisanes et des esclaves


Spoiler:
 

Un Khalasar, un Dothraki et un Dieu Multi-face


Spoiler:
 



Joueur

Nom : I'm Blue o/

Sexe : Hippopotame

Âge : Bientot 20 ans^^

Pays d'origine : Westeros o/

À quel point connais-tu GOT : J'en suis à la saison 6^^

De quelle façon as-tu connu le forum : On m'a forcé à venir! D:

Un peu plus sur toi : La signification du nom de Dimitri Ludwig Rouslan serait approximativement "l'homme du foyer qui brille dans les ténèbres", vous pouvez imaginer comment il va évoluer avec ça Smile (coucou le Dieu de l'Obscurité!)


Revenir en haut Aller en bas
Lun 7 Aoû - 9:36
J'accepte le lien entre Dimitri et Isaac.
Invité
avatar
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Lun 4 Sep - 10:21


La suite!

C'est dans un bateau pour Lorath que le Lord raconta à ses compagnons de voyage son histoire, ou plutôt, une histoire qui était sensé être la sienne. Une vie paisible et sans histoire jusqu'à ce que ses pouvoirs se révèlent, inquiet, il est finalement parti pour Qohor, bien sûr, il omit de leur parler de la tentative d'assassinat sur sa personne et son enfance chez les Frey. Le Khalakka ne dit rien de tout le trajet, gardant ses pensées pour lui, quant à Luka, il n'hésita pas à lui en coller une, n'approuvant clairement pas que son client et seigneur ne donne pas d'informations aussi importantes. C'est donc en froid que les trois hommes finirent le voyage à Qohor. Ville prospère réputée pour ses forgerons habiles et sa Tour des Sorciers, dont Dimitri en avait appris l'existence par les rumeurs et les dires des civils en ville.

Un doute, une secte et la Tour des Sorciers


Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Lun 25 Sep - 20:08
Bonjour XD Enfin lu, désolée du retard j'ai oublié été occupée...

Dimitri a écrit:
qui irait dire qu'une attaque de faucon sur une personne est l'oeuvre du Lord?
Errr avec quel pouvoir?

Dimitri a écrit:
Des hommes et des femmes s'étaient vus attaquer par des rapaces et leurs yeux arrachés.

Encore une fois dans ce passage on a l'impression que Dimitri a le pouvoir de contrôler les faucons, mais tu ne peux pas être zoman en même temps que sorcier.

Qu'il en ait domestiqué un est une chose, cela se faisait pour la chasse (donc attaquer un autre animal) à l'époque médiéval, mais ordonner de tuer (un humain), contrôler plusieurs, cela ne sera pas possible.

Autre chose, la Tour des sorciers n'existe que depuis l'an 250 (soit l'année où on a commencé le forum, ou «il y a un an» si tu considère ne rentrer en jeu qu'en 251). Toutefois, dans ton histoire, tu en parles beaucoup plus tôt. Lorsque Dimitri quitte pour Essos, quel âge a-t-il ? Cela ne peut pas faire plus d'un an, et il se passe tant de Tu parle que son voyage en Essos a duré plusieurs années avant qu'il arrive à la Tour, mais il n'a pu en entendre parler que quelques temps avant de s'y rendre Wink Donc, il a connu son existence pendant qu'il était déjà à Essos (voire, peut-être pendant qu'il était à Braavos, puisque l'armée de Braavos a essayé d'empêcher les sorciers de prendre Qohor, sans succès)

Il peut très bien avoir choisis d'aller à Essos quand même, ce n'est pas un problème, pour apprendre à maîtriser la magie, car même avant la Tour, il y avait déjà beaucoup plus de sorciers en Essos qu'à Westeros, de toute façon, alors c'est possible. Il faudrait juste changer ces deux passages Smile D'ailleurs, cela justifierait pourquoi il a fait le tour d'Essos, en quête d'un sorcier pour lui apprendre.

C'est tout Wink
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
♔ Fondatrice de DOW ♔ Lady de Dreadfort ♔ Dragonnière ♔ Princesse
Fondatrice de DOW
♔ Lady de Dreadfort
♔ Dragonnière
♔ Princesse


Revenir en haut Aller en bas
Lun 23 Oct - 21:07
Et voilà, après un long moment d'attente, j'ai finalement eu le courage de modifier le tout xD (c'est qu'elle est longue ma fiche /PAF)
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 16 Nov - 17:02
Merci pour les changements par rapport à ton histoire, la chronologie me semble bonne maintenant, seulement pour les faucons j'aurais aimé que tu changes. Même si c'est maintenant indiqué dans ta présentation qu'il s'agit de fauconniers qui les ont dressés, je n'aime pas le fait qu'ils ont pu les dresser pour attaquer des humains, alors que ce serait normalement seulement les animaux pour la chasse. Il y a deux passages dans ton histoire où tu mentionne cela.
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
♔ Fondatrice de DOW ♔ Lady de Dreadfort ♔ Dragonnière ♔ Princesse
Fondatrice de DOW
♔ Lady de Dreadfort
♔ Dragonnière
♔ Princesse


Revenir en haut Aller en bas
Ven 17 Nov - 15:05
Fiche modifiée o/
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sauter vers :
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dragons of Westeros : A Game of Thrones - Forum de RP :: Avant de jouer :: La population-