Revenir en haut Aller en bas



 

Dim 16 Juil - 6:39


Uthor Greyjoy
« Hard places breed hard men, and hard men rule the world. »

Personnage

Nom : Greyjoy, un nom honni à travers l'entièreté des contrées vertes, un patronyme qui instille l'effroi, qui est synonyme de ravages et de tragédies.

Sexe : La virilité farouchement revendiquée.

Âge : Quarante-cinq, d'ores et déjà au crépuscule de son existence. Uthor en est douloureusement conscient, sent avec acuité les affres du temps. Bien qu'il ne l'avouera à âme qui vive, cette fin qui s'approche inexorablement l'effraie, et il brûle d'utiliser les années qui lui restent afin de poser son empreinte écarlate sur l'Histoire.

Royaume : Iron Islands, constellation d'îles austères, chiches en ressources et au climat rude. Les mestres arguent que c'est ce sinistre et pauvre environnement qui a poussé les fer-nés à s'accaparer les richesses d'autres royaumes.

Titre/Ordre/Association : Sire de Pyke, Suzerain des Îles de Fer, Seigneur Ravage.

Personnalité : La psyché du Greyjoy est à l'image de ses îles; sombre, austère, indompté. Il est un homme brusque, connu pour ses colères froides et son intarissable fiel. Il fait usage de la violence comme d'un outil, pour punir et asseoir son autorité; il est sévère dans ses mercuriales mais généreux lors des victoires, laissant à ses hommes la part du lion lors des raids, puisqu'il n'a que peu d'égards pour les possessions terrestres. Il respecte les subordonnés qui prouvent leur valeur, qu'ils soient issus d'un grand banneret ou de la cuisse d'une catin, et ils le lui rendent relativement bien. Extrêmement dévot, le Dieu Noyé est le seul démiurge véritable à ses yeux, les autres n'étant que des idoles que vénèrent ces ignares des contrées vertes, et l'antique voie est la seule voie.
Uthor brûle aussi d'une incoercible ambition, désirant marquer de sa griffe l'Histoire des sept couronnes, auréoler son nom d'une gloire séculaire, comme les figures héroïques d'antan. Il rêve de hisser les Îles de Fer à leur puissance originelle, de conquérir de nouveaux territoires et d'étendre ses frontières, de se coiffer de la couronne de bois-flotté.
Uthor est aussi dangereusement paranoïaque, croyant déceler partout le complot, se méfiant comme de la peste de ses grands bannerets, qu'il imagine désireux de le renverser. Pour contrer ces chimères, il n'hésite pas à lui-même comploter afin d'écimer ses grands vassaux, chose qui commence à générer des rumeurs et à rendre ses hommes hostiles.
Le Seigneur Ravage est aussi intrinsèquement apeuré, posant un oeil plein d'effroi sur le sablier, réalisant de plus en plus que son existence touche à son épilogue et qu'il lui reste tant de voeux à exaucer, notamment celui de donner naissance à un héritier mâle. Ces peurs le rendent encore plus acariâtre et irascible, le poussent à commettre des imprudences qui pourraient le mener à sa perte.

Physique : Une crinière de sel qui tombe négligemment sur son front, des yeux gris et froids, comme la surface de la mer mouillant les îles de fer, une barbe rugueuse qu'il ne taille que rarement, qui recouvre des joues creuses, un faciès couturé de petites entailles. Uthor dispose d'une silhouette svelte, à la musculature saillante, et jouit d'une taille commune. Il porte plusieurs colliers et bagues, ayant payé le prix de fer pour ceux-ci, les ayant ôté aux cadavres encore chauds de ses ennemis. Le Greyjoy se vêtit à l'accoutumée de cuirs bouillis et de maille, l'on ne le verra jamais s'affubler d'étoffes quelconques, qu'il juge féminines et en dessous de lui. À sa taille, une dague qu'il ne quitte jamais, même lors de ses courtes nuits.

Pouvoirs : Zoman. Uthor a la faculté de ne faire qu'un avec un animal, de pénétrer son esprit et d'asservir la bête à sa volonté, contrôlant ses moindres faits et gestes. Il n'a la possibilité de le faire qu'avec une unique race de monstres marins; les céphalopodes, qui comprend notamment la seiche, l'emblème de sa maison. Uthor s'est éveillé tard à ce trait, quelques mois avant sa vingtième année. D'étranges rêves troublant son sommeil, qu'il a longtemps durant tenté de réprimer. L'acquisition fut donc lente mais son âge avancé et sa longue pratique lui permet d'utiliser cette faculté avec maestria.
Il aurait utilisé ses pouvoirs afin d'espionner les flottes et ports ennemis, afin de pouvoir fondre sur la cible la plus juteuse et la plus démunie de défenses. Ce don a joué un rôle capital dans l'édification de son renom.

Relations : Loup solitaire, Uthor tolère la présence de peu, et en respecte encore moins. Certains de ses capitaines et vassaux ont gagné son estime, l'un ou l'autre pourrait même être qualifié d'ami. Toutefois, il s'agit plus là d'exceptions que de règle, le Greyjoy étant secret et taciturne. À son sens, un leader n'a pas à être aimé de ses subordonnés, seulement respecté, et il s'évertue à donner à ses hommes des raisons de la faire.
Néanmoins, Uthor n'en demeure pas moins humain. Il a aimé. Des femmes ont affolé son palpitant, ont gouverné ses pensées. Lorsqu'il était jeune, tout du moins, lorsque le dieu noyé n'avait pas encore rappelé à lui son épouse. Depuis lors, il n'y a que ses trois filles qu'il aime réellement. Son aînée, capitaine de son propre bateau, pugnace et fière. Quel fils elle aurait fait ! Sa puîné et sa troisième sont quant à elles beaucoup plus timorées, tenant presque des jouvencelles des contrées vertes, chose que le seigneur ne s'explique pas, au vu de la dure éducation qu'il leur a donnée. Ces deux-là, il les destine au mariage, afin d'apaiser ses grands vassaux, et pour son aînée, il ambitionne la flotte de fer.

Histoire : Fils puîné de Lord Urrigon Greyjoy, Uthor n’était pas destiné à régner, tout promis qu’il était à vivoter dans l’ombre de son aîné et à lui servir de capitaine. L’ambition ayant pris racines fort tôt en lui, il a de tout temps abhorré cette position de second. Il a toujours rêvé de supplanter son aîné mais, dévot, il a toujours craint le courroux du dieu noyé s’il venait à commettre l’indicible et à renvoyer aux demeures aqueuses son frère. Ce tiraillement a gouverné l’esprit du fer-né durant toute son enfance et son adolescence, les disputes fraternelles éclatant presque quotidiennement et ce, malgré la terrible autorité paternelle, qui avait une fâcheuse tendance à prendre le parti de son héritier. Frustré par cette inanité, Uthor a assez vite déserté la forteresse familiale, passant le plus clair de son temps à frayer avec les soldats de son père ou à beugler des ordres sur le pont de son propre navire, seul endroit où il parvenait un tant soit peu à briller. Amoureux des vagues, il lui était courant de partir en mer pour des mois durant avec son équipage, brûlant de voir de lointaines contrées, tirant bien souvent jusqu’aux cités libres, là où il n’avait pas à craindre la férule des Targaryens. Il a toujours vécu dans la nostalgie des jours précédant la conquête et la venue des dragons, et a un sens toujours éprouvé de l’animosité envers ces monarques qui interdisaient à son peuple de vivre de la façon dont leurs coutumes leur dictaient.

Son père décède lorsqu’il approche de la vingtaine et le fer-né se voit contraint de s’en retourner aux îles afin de jurer, contre sa volonté et presque le couteau sur la gorge, allégeance à son aîné. Ce dernier oblige son cadet à prendre pour épouse l’une des filles du Lord Sunderly, afin de consolider son trône. Étonnamment, Uthor s’amourache de la demoiselle, et accepte de rester quelques années durant à Pyke afin de ne pas délaisser sa jeune épouse. De cette union naîtront trois filles, au grand dam du père qui, même s’il les aime, aurait désiré des fils. L’aînée est d’ailleurs élevée comme un mâle, introduit à l’art de la navigation et éduquée à la guerre. C’est à cette époque qu’il s’éveille à ses dons de Zoman et s’exerce à dompter les créatures marines répondant à son appel.

Lassé de s’attaquer à des navires de pêche, le frère d’Uthor, assoiffé de gloire lui aussi, est séduit par l’idée de briser la paix du royaume et de se gorger d’un fruit plus juteux ; il lance alors sa flotte contre Seaguard. Il mène lui-même l’assaut, flanqué de sa féroce garde. Toutefois, il semble que les guerriers ne sont pas farouches assez car le Lord Greyjoy écope d’un coup de hache à la tête et est tué sur le coup, le trône échoit au puîné. Il semble pourtant que le Dieu Noyé donne avec une main, il prend avec l’autre, car l’épouse d’Uthor est terrassée par la maladie sitôt son époux sacré suzerain des îles de fer. Affligé par cette perte, les premières années du règne du fer-né sont marquées par la colère et la douleur. Il refuse aussi fermement de reprendre une nouvelle épouse, ce qui atterre ses vassaux, puisqu’il est encore à ce jour dépourvu d’héritier mâle. Depuis lors, il aiguise ses dons de Zoman et l’on commence à murmurer le mot sorcellerie, ce qui attise le désamour de ses vassaux.



Joueur

Nom : Uthor

Sexe : M

Âge : 23

Pays d'origine : Belgique

À quel point connais-tu GOT : Ai lu les livres et regardé la série plusieurs fois !

De quelle façon as-tu connu le forum : PRD

Un peu plus sur toi : Pouuulpe.


Invité
avatar
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Dim 16 Juil - 15:03
Présentation acceptée !
Nous te souhaitons la bienvenue sur Dragons of Westeros ! Wink
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
♔ Fondatrice de DOW ♔ Princesse
Fondatrice de DOW
♔ Princesse


Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sauter vers :
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dragons of Westeros : A Game of Thrones - Forum de RP :: Archives :: Présentations non terminées/abandonnées-